10 millions aux gendarmes pour les corrompre, le camp Bougazelli réagit

L'ex député aperiste est dans de sales draps. Lors de son garde à vue à la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane, Seydina Fall alias Bougazelli aurait proposé la somme de 10 millions FCFA aux enquêteurs pour les corrompre. Ce qui fait qu'en plus des faits d'association de malfaiteurs, contrefaçon de billets de banque ayant cours légal, blanchiment de capitaux, les gendarmes ont ajouté le délit de corruption.

Son avocat qui l'a assisté lors de son face à face avec les enquêteurs, Me El Hadji Diouf, dit ne pas être au courant de l'histoire des 10 millions que son client voulait donner aux gendarmes.

De plus, Me Diouf ajoute que s'il en savait quelque chose, il n'en ferait pas part. «Si j'ai des éléments du dossier, je ne vais pas vous les livrer. Les gens sont curieux et c'est normal, mais il y a des limites. Le juge va le convoquer pour l'entendre et il se défendra. Et s'il parvient à convaincre le juge, il aura rapidement la liberté provisoire. On a plus qu'un certificat médical, on a un dossier médical«, dit-il.

Nous vous recommandons