123 ex-détenus sont recrutés comme des nervis, selon l’ASRED

Par , publié le .

Actualité

L’association pour le soutien et la réinsertion sociale des détenus (ASRED) informe que d’anciens détenus issus de la banlieue, estimés à  123 personnes, sont recrutés comme des nervis pour semer le trouble à  l’ordre public.

Par ailleurs, Ibrahima Sall pense qu’on ne doit pas loger à  la même enseigne tous les magistrats, renseigne l’AS. D’o๠l’importance à  ses yeux d’identifier les connexions alléguées pour éviter des confusions ou de jeter le discrédit sur de dignes magistrats qui font correctement leur travail au quotidien.

Dans le sens de l’apaisement de la situation, l’ASRED demande au président de la République de prendre toutes ses responsabilités face à  cette situation d’une extrême gravité parce qu’au final, seuls les innocents payent à  la place des coupables.

Fanta DIALLO BA-Senegal7

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut