A quoi est due l'insuffisance rénale et comment peut-on l'éviter ?

A quoi est due l'insuffisance rénale et comment peut-on l'éviter ?

Senegal7 Le 2019-03-15  Source

On distingue l'insuffisance rénale aiguë (IRA) et l'insuffisance rénale chronique (IRC).
On parle d'insuffisance rénale aiguë lorsque la baisse de la fonction rénale est brutale et se produit en quelques heures ou quelques jours.
Cela peut arriver si les reins sont soumis:
? une période prolongée d'arrêt de la circulation artérielle qui entraîne un manque d'oxygène, ou
? des substances toxiques pour les reins, par exemple certains médicaments comme les anti-inflammatoires, ou
? une agression par le système immunitaire du corps, ou encore
? une obstruction sur les voies urinaires (uretères, vessie, urètre).
On parle d'insuffisance rénale chronique quand la dégradation s'étend sur une période plus longue et persiste dans le temps.
La majorité, soit 75% des IRC, sont dues des maladies qui touchent l'ensemble de l'organisme, comme le diabète et l'athérosclérose. Ces maladies, souvent en relation avec l'obésité et l'hypertension artérielle, sont favorisées par la sédentarité et une alimentation trop riche en sel, en protéines d'origine animale et en graisses. Ce type d'alimentation joue un rôle prépondérant dans le développement d'une insuffisance rénale chronique chez des personnes prédisposées génétiquement ou qui ont de naissance des reins de taille diminuée.
Environ 25% des IRC sont dues soit des maladies immunologiques, c'est--dire des maladies au cours desquelles le système immunitaire (les défenses de l'organisme) s'attaque aux reins (on parle alors de glomérulonéphrites), soit des maladies génétiques comme la polykystose rénale (maladie caractérisée par l'apparition progressive de nombreux kystes), qui est une des maladies génétiques les plus fréquentes.
Le traitement de l'insuffisance rénale aiguë ou chronique est avant tout conservateur. Il consiste éliminer autant que possible les causes mentionnées ci-dessus. Notamment par le traitement des maladies éventuellement associées (diabète, cholestérol élevé).
Le recours l'épuration extrarénale (dialyse) devient nécessaire aux stades sévères de l'insuffisance rénale aiguë ou chronique.
Une transplantation (greffe) rénale peut être envisagée lorsqu'il n'y a pas de contre-indications (risque opératoire jugé trop élevé ou présence de maladies qui pourraient être aggravées par le traitement antirejet, telles que cancers ou infections).

Réponse deAngel Vilaseca

Nous vous recommandons