Abdoul Mbaye : « Je me tiens à la disposition de la DIC… »

L'ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, se dit «prêt» à répondre aux questions des enquêteurs de la Division des investigations criminelles (DIC) dans l'affaire dite du scandale présumé du pétrole sénégalais. Joint au téléphone par Seneweb à la suite de la conférence de presse du procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye, il déclare: «Nous allons nous tenir à la disposition de la Division des investigations criminelles (DIC) et nous donnerons les éléments dont nous disposons».

Le leader de l'Alliance pour la citoyenneté et le travail (ACT) ajoute: «Non seulement, je vais dire aux enquêteurs ce que je sais, mais je vais leur expliquer parce qu'il n'est pas certain qu'à chaque fois leur formation leur permette d'appréhender certaines questions».

Réagissant à la sortie du maitre des poursuites qui a invité les experts pétroliers à quitter les réseaux sociaux pour aider les enquêteurs, il applaudit.

«La première réflexion qui me vient à l'esprit, c'est mieux vaut tard que jamais. Parce que cela fait maintenant trois ans que j'ai adressé des lettres ouvertes au président de la République pour qu'on engage des enquêtes administratives et judiciaires sur cette question Petro-Tim. Cela fait plus d'un an que j'ai écrit directement au procureur de la République pour qu'il engage des enquêtes sur cette même affaire», a-t-il rappelé.

Mbaye regrette toutefois le fait d'attendre l'éclatement du scandale suite au reportage de BBC pour donner suite à ses demandes.

«Cette attente a causé des préjudices supplémentaires au Sénégal, a déploré l'ancien Premier ministre. J'ai écrit au président de la République avant l'arrivée de Bp, cela a permis à Frank Timis, courtier, et à ses associés de percevoir des dizaines et des dizaines de milliards de francs CFA. Plus on perd du temps, plus on crée des situations irréversibles, sur lesquels on ne peut pas revenir et qui causent de gros dégâts à la nation sénégalaise».

Nous vous recommandons