Abdoulaye Diouf Sarr : «Aucune lutte sanitaire n'est possible dans un chaos économique et social »

Abdoulaye Diouf Sarr : «Aucune lutte sanitaire n'est possible dans un chaos économique et social »

Seneweb Il y'a 1 semaine  Source
Bientôt quatre (4) mois que le premier cas de Covid-19 est apparu au Sénégal. Et malgré l'augmentation des cas positifs et des patients admis dans les services de réanimation, le Président de la République, Macky sall, dans son adresse la nation d'hier lundi 29 juin a pris la décision de lever l'Etat d'urgence.

« Il a annoncé d'importantes mesures qui placent la poursuite de la riposte sanitaire dans un environnement de sécurité économique et sociale plus favorable et garant d'une plus grande sérénité dans nos interventions », a tenté de convaincre, le ministre de la Santé et de l'Action sociale, ce mardi 30 juin, dans les locaux de son département. Ce, avant la publication des résultats des examens virologiques du jour.


En effet, plaide-t-il, « aucune lutte sanitaire n'est possible dans un chaos économique et social».

« Plus de 70% des cas graves sortent de réanimation tous les jours »

Cependant, Abdoulaye Diouf Sarr a reconnu que « la situation de l'axe Dakar-Thiès-Diourbel qui polarise 9 cas sur 10 et plus particulièrement celle du département de Dakar sont l pour nous rappeler que la vigilance doit être accrue et que le respect des mesures barrières doit être de rigueur ».

A l'en croire, « le caractère imprévisible du virus doit nous faire accepter l'évolution erratique de la courbe des cas ».

Le ministre de féliciter le personnel médical pour la réussite dans la prise en charge des cas positifs. Car, fait-il savoir, « plus de 70% des cas graves sortent de réanimation tous les jours ».

Poursuivant, il dira qu' «une meilleure connaissance du virus nous a permis la prise en charge extrahospitalière et aujourd'hui la prise en charge domicile est possible pour certains patients qui bénéficient d'un cadre approprié ».

« L'évaluation prévue le 2 juillet sera l'occasion pour l'équipe technique de revenir sur l'ensemble de ces aspects », a laissé entendre Diouf Sarr.

Nous vous recommandons