Abdoulaye Diouf Sarr sur le nouveau variant Omicron : «Le Sénégal se prépare.»

Par , publié le .

Actualité

Le nouveau variant Omicron continue de se propager en Afrique de l’Ouest. Mais au Sénégal, «toutes les dispositions sont prises» pour lui barrer la route, selon le ministre de la Santé et de l’Action sociale Abdoulaye Diouf Sarr.
Il s’exprimait lors de son passage à  l’Assemblée nationale, ce vendredi 3 décembre, pour le vote du budget de son département. A l’en croire, «une riposte efficace» s’impose face à  Omicron.
Répondant aux interpellations des députés, il a affirmé d’emblée : «Depuis le 25 novembre, il s’est signalé en Afrique du Sud le variant appelé Omicron. Comme tous les pays du monde, le Sénégal se prépare aussi, parce que le monde est un village planétaire.»
  Avant de renseigner : «Quand un variant se déclare dans un pays, il faut l’attendre un peu partout. Le Sénégal est en train de prendre toutes les dispositions de prévention et de protection au niveau des frontières, mais aussi les dispositions de prises en charge pour que si jamais nous avions une vague liée à  ce variant Omicron, que l’on puisse engager une riposte efficace.» Car pour Abdoulaye Diouf Sarr, «il faut toujours se tenir prêt».
Par ailleurs, le ministre rappelle que la vaccination reste la meilleure préparation. «Je vais demander à  tous les Sénégalais de se faire vacciner. Les vaccins sont disponibles partout dans le pays. Les élus doivent participer à  la sensibilisation et à  la communication, pour amener les populations à  se rendre dans les centres de vaccination», a-t-il fait savoir.
Diouf Sarr d’annoncer, toutefois : «Nous nous préparons, au niveau du Conseil national de gestion des épidémies et du Centre des opérations d’urgence sanitaire (Cous).»

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)