Abdoulaye Gallo Diao (Ps) : « Nos alliés de l’Apr veulent nous imposer un partage de Bukki »

Par , publié le .

Actualité

Membre du Bureau politique du Parti socialiste (Ps), Abdoulaye Gallo Diao a fustigé l’attitude des responsables du parti présidentiel, leur principal allié, qu’il accuse de vouloir s’adjuger tous les postes pour les investitures en vue des élections locales de janvier 2022.

« Personnellement, j’estime que, s’il y a un parti politique, que nous devons craindre, à  l’occasion de ces élections locales, c’est notre principal allié, à  savoir l’Apr qui, en 2014, est venu nous arracher les 2/3 des collectivités locales que nous avions gagnées en 2009. Et présentement, nos alliés de l’Apr veulent nous imposer un partage de « Bukki » en ce qui concerne les investitures au sein de Bby. Ils veulent s’accaparer de tout », a-t-il fait savoir dans un entretien avec Vox Populi.

Quant à  l’opposition, M. Diao dit avoir constaté qu’elle est divisée et affaiblie. « Elle cherche simplement à  exister avec comme prétexte les élections locales. En outre, tout le monde s’accorde à  dire que ces coalitions fantômes et fantoches de l’opposition ne sont constituées que par des partis politiques à  faible actif électoral ».

Commentant, par ailleurs, la lettre-circulaire signée, jeudi dernier, par Aminata Mbengue Ndiaye, Secrétaire générale du Ps, Abdoulaye Gallo Diao de révéler que des voix qui se sont levées pour fustiger ou critiquer certaines lignes de ladite note.

 » J’ai eu à  sensibiliser et à  conscientiser les uns et les autres, car je considère que ce sont des intérêts et des ambitions individuels qui sont en jeu. Mais, je leur ai fait savoir que le Ps est dans l’obligation de déposer une caution. C’est une nécessité politique. Les circonstances l’exigent, mais également, la configuration de la coalition et la nature des élections.

Mais, il ne s’agit pas de rébellion. Le parti est administré par des lettres-circulaires », a expliqué le socialiste, qui dit avoir interpellé Mme la présidente Aminata Mbengue Ndiaye concernant le dépôt de caution.

« Elle m’a répondu clairement qu’elle s’engage à  déposer la  caution, comme ce fut le cas en 2014. Même si nous sommes d’accord avec l’Apr et Bby à  99%, le parti est dans l’obligation de déposer une caution. Ce qui est le plus important, c’est de privilégier l’intérêt général », a-t-il enfin précisé.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)