ABDOULAYE SOW (Apr- Kaffrine) : "Qui ose comparer Macky un inspecteur radié où un ancien Pm incapable de justifier les 45 milliards alloués des chantiers ou encore un maire qui a pris une caisse d'avance pour sa poche ? '

ABDOULAYE SOW (Apr- Kaffrine) : "Qui ose comparer Macky un inspecteur radié où un ancien Pm incapable de justifier les 45 milliards alloués des chantiers ou encore un maire qui a pris une caisse d'avance pour sa poche ? '

Dakaractu Le 2018-08-20  Source
Dans le cadre d'une tournée politique entrecoupée de meetings et de rencontres déroulés pour sensibiliser autour de la loi portant parrainage des candidats la prochaine Présidentielle, Abdoulaye Sow n'a pas raté l'opposition Sénégalaise dans ses composantes les plus médiatisées, ces derniers jours.
Ce week-end, Kaffrine, le responsable politique de l'Apr a regretté le manque de valeurs sûres et convaincantes au sein de la gauche composée essentiellement, selon lui, '' d'un inspecteur des impôts radié, d'un ancien Premier ministre qui n'arrive toujours pas, depuis 10 ans, expliquer par où sont passés les 45 milliards de francs jadis alloués aux chantiers de Thiès, de maire n'ayant pas pu distinguer les fonds d'une caisse d'avance de ses avoirs personnels''.

Une ironie toute trouvée pour faire allusion respectivement Ousmane Sonko, Idrissa Seck et Khalifa Sall.

Abdoulaye Sow de se vouloir subtil mais clair dans le discours avant de se poser la.question suivante: '' qui osera comparer le Président Macky Sall ces gens ? ''. Pour lui, entre son leader et les autres '' il n y'a pas photo ''.
Rappelant que sa région avait réussi octroyer la coalition Bby 62% lors des dernières élections législatives pour élire les députés Vilane et Amy Ndiaye, Abdoulaye Seydou Sow souhaitera obtenir pour le compte du Président Sall un taux de 80% au moins.

Face l'essentiel des responsables politiques de Kaffrine, le leader politique invitera tout le monde une unité des coeurs pour une éclatante victoire au soir de la joute électorale. Ce sera, ce seul prix, dit-il, que la région pourra valablement réclamer sa part l'identité nationale. '' Réélire le Président Macky Sall, c'est assurer la stabilité de ce pays. On ne peut confier notre pays des aventuriers. On ne peut confier des gens qui, dans leur Cv n'ont que des scandales faire valoir...''

→ Lire l'article au complet sur Dakaractu



Nous vous recommandons