ABUS DE CONFIANCE PORTANT SUR PLUS DE 3 MILLIONS AU PREJUDICE DE PLUSIEURS CLIENTS : L’ouvrier en construction métallique écope de trois mois ferme

Par , publié le .

Actualité

 

Trois mois de prison ferme, c’est la peine infligée à  Moussa Samba Fofana par le tribunal des flagrants délits de Dakar, pour abus de confiance. L’ouvrier, après avoir encaissé l’argent de ses clients, les faisait courir pour livrer leurs commandes.

 

Moussa Samba Fofana a comparu, hier, à  la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Ouvrier de son état, il est poursuivi pour abus de confiance portant sur 3 millions 30 mille francs Cfa, au préjudice d’Alassane Diamé, Bigué Sow, Moustapha Diop et Pape Diagne. Pour la confection de portes, fenêtres et balcons en aluminium, les parties civiles, qui ont été éblouies par le talent de Fofana, lui ont passé des commandes. Mais celui-ci, après avoir encaissé leur argent, n’en finissait pas de leur servir des excuses, pour n’avoir pas livré les travaux dans les délais convenus.

Après plusieurs mises en demeure, les plaignants ont saisi dame justice pour recouvrer leurs fonds.

Moustapha Diop confie avoir sollicité les services de Moussa Samba Fofana, pour la confection des balcons de sa maison, depuis 2018. A cet effet, il lui a remis la somme de 450 mille francs. »˜’Depuis lors, je n’arrête pas de courir derrière lui.  Toutefois, il m’a remboursé la somme de 225 mille francs Cfa. » Même son de cloche pour la commerçante Bigué Sow. Pour le montage de portes et fenêtres en aluminium, elle a déboursé le montant de 175 mille francs. »˜’Après une longue attente, je lui ai réclamé mes sous. Il m’avait fait croire qu’il avait fini les travaux », s’est plaint la dame. Professeur à  l’université de Bambey, Alassane Diamé, à  l’instar de ses collègues, a sollicité les services de Fofana, pour les placards de sa cuisine. Après marchandage, les deux hommes sont tombés d’accord sur le montant de 165 mille F CFA. En espérant être livré dans les délais, le professeur a versé la totalité de cette somme. »˜’Depuis septembre, je n’arrête pas de l’appeler, en vain. On s’était fixé un délai de deux semaines », a souligné Alassane Diamé.

Pape Diop, pour sa part, lui a versé la somme de 2 millions 500 mille francs CFA, pour toutes les portes et fenêtres de sa maison. A l’en croire, à  cause du retard des travaux, il n’a toujours pas aménagé dans sa demeure. Pour dédommagement, il a réclamé la somme de 3 millions F CFA.

Pour sa défense, le prévenu, la quarantaine révolue, a collé le retard de la livraison sur le dos des plaignants. Par contre, il a reconnu avoir encaissé lesdites sommes, avant de promettre de rembourser les parties civiles, dans les plus brefs délais.

Malgré sa promesse, la représentante du ministère a requis 6 mois d’emprisonnement ferme contre Moussa Samba Fofana.

Reconnu coupable du chef d’abus de confiance, ce dernier est condamné à  3 mois de prison ferme. Il doit allouer respectivement à  Alassane Diamé, Bigué Sow, Moustapha Diagne et Pape Diop les sommes de 140 mille, 225 mille, 165 mille et 3 millions de francs CFA. La contrainte par corps a été fixée au maximum. 

MAGUETTE NDAO

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut