Accord Barça-Neymar pour mettre fin « à  l’amiable » à  leurs litiges (club)

Par , publié le .

Actualité

Le FC Barcelone et l’attaquant brésilien Neymar sont parvenus à  un accord pour mettre fin « à  l’amiable » aux litiges financiers qui les opposaient, a annoncé lundi le club catalan, sans dévoiler le montant de la transaction.

Plusieurs contentieux étaient ouverts entre le club et le joueur autour de la prime de prolongation promise à  « Ney » par le Barça avant son transfert record au PSG en 2017 pour 222 millions d’euros.

« Le club et le joueur ont signé un accord sur une transaction afin de mettre fin aux procédures judiciaires entre les deux parties », a expliqué le club blaugrana dans un communiqué.

Au total, trois procédures opposaient « Ney » et le Barça devant les prud’hommes et une devant la justice civile, rappelle le club.

L’attaquant du PSG, qui a évolué au Barça de 2013 à  2017, avait attaqué le club devant la justice pour réclamer le versement complet de la prime de 64,4 millions d’euros bruts négociée avec le club en 2016 en échange de la prolongation de son contrat jusqu’en 2021.

Le club avait payé à  Neymar une première tranche de 20,75 millions avant son départ pour Paris, mais ne lui avait pas versé le reste ensuite. Il avait pour sa part attaqué lui-même le joueur afin qu’il restitue le premier versement.

En juin 2020, la justice espagnole avait débouté l’attaquant brésilien et l’avait condamné à  rembourser 6,79 millions d’euros à  son ancien club.

Selon le tribunal de Barcelone ayant jugé cette affaire, en mettant un terme à  son contrat avant la fin de ce dernier, Neymar « n’avait pas le droit de toucher la somme » qu’il demandait.

Le joueur avait entamé une autre procédure pour réclamer trois millions d’euros au FC Barcelone correspondant à  son dernier mois au club avant de signer au Paris SG.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)