Acte de vandalisme des supporters : le CNG menace de ponctionner le reliquat des lutteurs

Par , publié le .

Actualité

Le Comité national de gestion de la lutte (Cng) va sévir contre les saccages de l’arène nationale. L’infrastructure sportive fait souvent l’objet de vandalisme lors des combats de lutte. Une partie des gradins du stade est actuellement dans un état piteux du fait des saccages récurrents de la part des supporters.

Pour mettre un terme à  cela, le Cng a pris un certain nombre de mesures allant dans le sens d’imposer l’ordre et la discipline dans l’enceinte de l’arène pendant les journées de lutte. Entre autres décisions prises, la rétention « du reliquat de tout lutteur dont les supporters, membres de fans club ou accompagnants auront été convaincus d’actes de ce genre, aux fins de servir à  réparation de tout préjudice quant aux sanctions prévues à  cet effet ».

Dans la circulaire, signée ce 1er décembre 2021, le président du Cng, Ibrahima Sène, exhorte « les acteurs de la lutte, de quelques bords qu’ils soient, de participer à  une large entreprise de sensibilisation allant dans le sens de la nécessité et du devoir citoyen de préserver et de sauvegarder les installations de l’arène nationale ».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)