Affaire de la SAR-LOCAFRIQUE : Un avocat Satanique au coeur, attise le feu entre père et fils

Affaire de la SAR-LOCAFRIQUE : Un avocat Satanique au coeur, attise le feu entre père et fils

Leral Le 2020-09-28  Source

Le monde des affaires détient le plus grand nombre de profitards, de véritables représentants de Satan sur terre. Le problème de la Sar, révèle-t-on, n'est pas celui d'une mauvaise gestion. Elle découle d'une affaire familiale entre un père et son fils. Situation dans laquelle, un avocat Satanique avec un passé douteux et d'autres malintentionnées s'y sont impliqués pour enfler une plaie déj béante afin de mieux tirer profits.

Le recadrage de Locafrique n'a pas suffi pour freiner l'ardeur des perturbateurs, mandatés pour saboter la tenue légale du Conseil d'Administration de la Société Africaine de Raffinage (SAR), convoquée le jeudi 24 septembre 2020. Suite aux perturbations, Locafrique a publié un communiqué de recadrage pour rétablir la véracité des faits. Mais, des personnes totalement étrangères aux deux sociétés poursuivent leurs manoeuvres, suite ce communiqué publié ce matin.

La Sar n'a pas un problème de gestion. Sa situation compliqué fait suite une affaire de famille entretenue par une avocet ?véreux?, profitards et d'autres personnalités de sa trampe. L'avocat est considéré d'un habitué des faits. Il aime se mettre derrière des situations ou d'entretenir des conflits larvés pour mieux escroquer.

Seulement, la situation de Sar n'a pas échappé son contrôle. L'avocat occupe la centralité et attise le feu pour enfler la plaie déj, béante et tirer profit. ?Loin d'être des militants de la paix et de la légalité, l'avocat et ses avidés s'immiscent très souvent dans la vie ou la gestion des entreprises de tiers pour s'enrichir ou se faire une santé financièré, regretted-t-on.

Ainsi, l'avocat considéré d'un véritable ?looser? était en réunion avec d'autres personnes quelque part Dakar, pour preparer une riposte au communiqué de Locafrique, publié ce matin.

D'après la source, l'avocat profitard, adepte de la defense des mauvaises causes, ayant un parcours, pas du tout catholique dans diverses entreprises, surtout de medias, s'inscrit en pole position dans ce lot. Présentement, découvre-t-on, lui et ses avidés sont en train de drafter une réponse, loin de la réalité des faits. Leur option ou stratégie en vue consiste inonder la presse dans les prochaines heures.

Nous vous recommandons