Affaire des 94 milliards : Des partisans de Sonko prêts pour le sacrifice ultime !

Les 8 coordinations communales du Parti Sénégalais pour la Transparence l'Ethique et la Fraternité ( PASTEF) du département de Mbirkilane ont exprimé toute leur colère sur l'affaire des 94 milliards qui a valu leur leader Ousmane Sonko une plainte devant le procureur. Déterminés, les patriotes ont annoncé ce dimanche que «le combat ne sera pas différé».

Après la lecture de la déclaration de presse, le cordonnateur communal du PASTEF Ségré -Gata, Omar Ndiaye a tenu apporter des précisions par rapport leur engagement. «Nous voudrions d'emblée dire que nous sommes des patriotes et ce n'est ni l'intérêt de Ousmane Sonko ou d'une tierce personne qui nous intéresse mais plutôt l'intérêt du peuple sénégalais», a-t- il avancé.

«Cette affaire est une affaire judiciaire et non une affaire politique, et la justice doit convoquer et entendre les deux parties dans un procès équitable où le droit sera dit. Un adversaire politique ne doit et ne peut nullement protéger un partisan pour sacrifier un rival», a continué Omar Ndiaye.

Très déterminé, le coordonnateur départemental Samba Dang s'est voulu plus offensif et n'a pas versé dans la langue de bois. «Nous pensons que, nous assistons une tentative de liquidation politique du candidat de la jeunesse, Ousmane Sonko, projet que nous, coordination départementale de PASTEF Mbirkilane, n'accepterons sous aucun prétexte. Nous sommes prêts pour le sacrifice suprême, le combat ne sera pas différé, et nous demandons tous les patriotes et les sympathisants de se tenir prêts répondre massivement pour défendre et sauvegarder ce bien panafricain qu'est le sieur Ousmane Sonko», a t- il asséné.

Nous vous recommandons