Affaire des faux médicaments / Me Abdoulaye Babou : «Nous avons affaire une mafia bien organisée»

Affaire des faux médicaments / Me Abdoulaye Babou : «Nous avons affaire une mafia bien organisée»

Dakaractu Le 2019-06-25  Source

Le dossier en appel des faux médicaments incriminant Mamadou Woury Diallo et Bara Sylla a été jugé la Cour d'Appel de Thiès. Le délibéré est fixé au 22 juillet 2019. Le procureur les a tous deux jugés coupables, non sans requérir une peine de 4 ans pour Bara Sylla et une infirmation temporaire pour Mamadou Woury Diallo. Dans cette affaire dont le montant des faux médicaments est estimé plus de 1 milliard 300 millions Fcfa, la grâce Présidentielle obtenue par le Guinéen Mamadou Woury Diallo, le 04 avril 2019, est la pilule qui est restée en travers de la gorge de la partie civile. Même si le Président, Macky Sall aurait été induit en erreur, ce dernier avait promis d'annuler la grâce de Mamadou Woury Diallo. Mieux, il avait notamment confié que cette affaire ne restera pas impunie. Cependant, pour l'avocat de l'ordre des pharmaciens du Sénégal, Maître Abdoulaye Babou, " nous avons affaire une mafia bien organisée, même l'enquête a montré que les pandores n'ont pas bien fait leur travail. Des noms de chefs religieux ont été cités dans ce dossier, mais ils n'ont jamais comparu". En effet, le18 novembre 2018, Bara Sylla a été arrêté par les pandores Dakar. Selon l'avocat de la défense, Maître Khassimou Touré, " Nous sommes pas contents de la décision du procureur. il y a eu de la gêne dans ce dossier car, un des co prévenus de Bara Sylla, en l'occurrence Mamadou Woury Diallo, a bénéficié d'une grâce présidentielle on ne sait par quelle alchimie et il est sorti du pays alors que Bara Sylla, Sénégalais bon teint a été laissé en rade..."

Nous vous recommandons