Affaire des garde-côtes bissau-guinéens : Les 12 pêcheurs sénégalais arrêtés au quai de pêche de Joal

Par , publié le .

Actualité

Du nouveau dans l’affaire des pêcheurs sénégalais qui ont kidnappé des militaires marins bissau-guinéens, suite à  l’arraisonnement de leurs pirogues. Ces 12 pêcheurs, qui ont débarqué, ce matin, à  Joal avec les garde-côtes captifs, ont été interpellés par la gendarmerie, informe la Rfm.
C’est dans la soirée du dimanche dernier que deux pirogues sénégalaises ont été arraisonnées par des garde-côtes bissau-guinéen. Ces derniers ont récupéré les capitaines des pirogues pour les emmener dans leur navette et quatre d’entre eux ont pris place dans les différentes pirogues.
Il était prévu que les deux pirogues suivent la navette jusqu’en terre bissau-guinéenne. Mais les pêcheurs sénégalais, qui étaient en nombre supérieur, ont détourné les pirogues avant de ramener les quatre garde-côtes au quai de pêche de Joal.
Les 12 pêcheurs originaires de Saint-Louis, de Kayar et de Joal, ont été finalement arrêtés par la gendarmerie, au débarcadère. Les quatre militaires, quant à  eux, sont actuellement dans un hôtel de la place. Les autorités sénégalaises s’activent pour leur rapatriement.
Les propriétaires des pirogues, qui sont des Saint-Louisiens, ont été également informés de la situation. S’agissant des deux capitaines de pirogue, ils sont toujours entre les mains de la marine bissau-guinéenne. La gendarmerie a ouvert une enquête.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)