Affaire Diary Sow : Le Réseau Siggil Jigéen appelle les autorités sénégalaises et françaises à  la responsabilité

Par , publié le .

Actualité

Le Réseau Siggil Jigéen n’est pas insensible à  la disparition de Diary Sow constatée depuis début janvier. Ainsi, il en appelle à  la responsabilité des autorités sénégalaises et françaises à  ne ménager aucun effort pour retrouver la jeune Diary dans les meilleures conditions. Arguant que les membres prônent l’excellence féminine dans l’éducation, ces femmes exhortent aussi toute autre personne pouvant aider à  la recherche à  s’associer aux efforts des autorités compétentes.

« Suite à  la disparition de Mlle Diary SOW, meilleure élève du Sénégal en 2018 et 2019, le Réseau Siggil Jigéen exprime toute sa solidarité au peuple sénégalais, à  toutes les femmes et mères, à  la famille de Diary SOW et principalement à  sa maman. Brillante élève, auteure d’un roman et très populaire au Sénégal pour ses performances scolaires, Diary SOW, 'gée de 20 ans, est en classe Prépa au Lycée Louis-Le-Grand de Paris. Elle n’a plus donné de ses nouvelles depuis le 04 janvier 2021 », a-t-on écrit dans un communiqué signé par la présidente Safiétou Diop Fall, ce jeudi 14 février.

«Diary, une fille vertueuse, enracinée dans ses valeurs africaines, absorbée par les études, par l’écriture et la peinture »

Le document de rappeler que « réputée être »˜’une élève ponctuelle, très sérieuse », Diary SOW a bénéficié d’une bourse d’excellence de l’Etat du Sénégal pour ses excellents résultats. Diary SOW, originaire de Mbour, s’est fait connaître en remportant plusieurs concours. « Elue Miss Sciences, en 2017, alors qu’elle était en seconde scientifique au Lycée d’Excellence de Diourbel, Diary SOW a remporté à  deux reprises, en 2018 et 2019, le concours général, faisant d’elle la »˜’meilleure élève » du pays. Après avoir obtenu une mention très bien au bac scientifique, elle a rejoint Paris en 2019 et intègre, en septembre dernier, la classe prépa physique-chimie de Louis-le-Grand », ajoute-t-on.

Pour le Réseau Siggil Jigéen, « elle est devenue un modèle de réussite particulièrement pour les filles au Sénégal ».

Issue d’une famille très modeste, Diary Sow, rappelle Safiétou Diop Fall et Cie s’est quand même hissée à  ce niveau d’excellence. Ils avancent : « Au lycée, elle a toujours été major de sa classe. Diary est une fille vertueuse, enracinée dans ses valeurs africaines, absorbée par les études, par l’écriture et la peinture ».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut