Affaire Petro Tim : Mamadou Lamine Diallo demande l'audition de Macky Sall par la Dic

Affaire Petro Tim : Mamadou Lamine Diallo demande l'audition de Macky Sall par la Dic

Seneweb Le 2019-07-18  Source

Dans le cadre des auditions des témoins sur le présumé scandale Petro Tim, le député du mouvement Tekki était face aux enquêteurs de la Division des Investigation Criminelles (Dic).

Au sortir de son audition, le président du mouvement Tekki a déclaré qu'il n'a pas attendu l'autorisation du bureau de l'Assemblée nationale pour répondre la convocation des enquêteurs de la Dic.

Cependant, Mamadou Lamine Diallo soutient l'enquête doit concerner toutes les parties prenantes de cette affaire et même le président de la République. «Si on ne fait rien, ils vont enterrer l'affaire comme ils ont voulu étouffer le rapport de l'inspection générale de l'Etat. Il va falloir se battre, manifester, utiliser tous les moyens juridiques pour que la vérité soit dite. Il va falloir entendre Aly Ngouille Ndiaye qui est la base de ce faux, mais aussi le ministre Maimouna Ndoye Seck. Rien ne s'oppose ce que ces ministres soient pas entendus par la Dic. Et ils peuvent même aller plus loin, demander au président de la République son témoignage», réclame-t-il.

«Nous avons réitéré ce que nous avions dit publiquement. Dans cette affaire, il y a une violation de la loi pétrolière par les autorités gouvernementales en particulier le président Macky Sall qui a signé le décret de juin 2019 qui a donné les blocs Petro Tim et Petro Asia qui manifestement n'avaient pas les capacités financières et techniques. Petro Asia créé en mars 2006 ne peut pas être la maison mère de Petro Tim créé en janvier 2012. Et cela montre qu'il y a un faux intentionnel qui est la base de ce scandale qui a été révélé par BBC», dit-il.

Concernant Thierno Alassane Sall qui a refusé de collaborer avec les enquêteurs, il explique:«nous avons des tactiques différentes. Nous sommes un peu dubitatifs. Nous sommes même surpris et nous n'avons pas beaucoup confiance. Nous n'avons pas confiance en la procédure menée par le procureur qui aurait dû agir depuis longtemps. Face ça, nous avons des méthodes différentes d'agir pour arriver la vérité».

Nous vous recommandons