Air France « licencie » 17 de ses employés l'AIDB...

L'horizon s'assombrit pour le personnel de la compagnie Air France au Sénégal. Selon des informations exclusives de Guestuinfo repris par senego; la compagnie aérienne française aurait licencié 17 de ses employés qui faisaient partie du personnel-escale l'Aéroport international Blaise Diagne. La décision a été prise, hier jeudi, par une délégation dépêchée par la Direction gérable de Air France.

L'excuse...

Pour se justifier, poursuit la même source, la Direction a invoqué des « difficultés économiques » liées la pandémie du Coronavirus. Mais les travailleurs ne sont pas convaincus par ces arguments qui soupçonnent la compagnie de vouloir supprimer la ligne Paris-Dakar.

Et pour éviter une bataille judiciaire...

"Cette décision de licenciement est d'autant surprenante que les travailleurs de Air France n'ont pas reçu de préavis", soulignent nos confrères. Et pour éviter probablement une bataille judiciaire, soufflent les interlocuteurs de notre source, la Direction leur a été proposé un redéploiement au niveau de L.A. (Limak-Aibd-Summa), une société qui a en charge la société de gestion de l'Aéroport travers un contrat de concession de 25 ans avec l'Etat.

Mais cette proposition n'a pas, pour l'heure, été acceptée par les travailleurs qui pensent que la santé financière actuelle de L.A.S, « en difficulté », ne garantit pas leur avenir.

Définir la conduite adopter...

D'ailleurs, les 17 travailleurs de Air France devraient se réunir le dimanche prochain avec le syndicat, pour définir la conduite adopter par rapport cette situation. Guestuinfo a tenté d'avoir la réaction de Tidiane Tamba, directeur de communication de L.A.S, mais ce dernier n'a pas daigné nous répondre et les a renvoyé vers Air France. Malheureusement, la compagnie aérienne française, que Guestuinfo a contacté via son site, n'a pas aussi réagi.

Affaire suivre...

Nous vous recommandons