AIR SENEGAL LOUE UN A330 ET DES PILOTES POUR SES VOLS DAKAR-MARSEILLE ET BARCA-DAKAR

Philippe Bohn, premier Directeur général de Air Sénégal, est parti, mais ses méthodes semblent lui survivre. En effet, pour lancer sa nouvelle ligne Dakar-Marseille-Barcelone-Dakar, la nouvelle équipe dirigeante, avec l'indisponibilité du nouvelle A330 néo réceptionné la semaine dernière, a fait comme avait fait Bohn et Cie, au lancement de la ligne Dakar-Paris, en louant un avion. En effet, Ibrahima Kane et son staff, qui tiennent respecter leur engagement de lancer ce vol le 12 décembre, ont loué un A330 la société lituanienne Get Jet Airlines pour plusieurs semaines. Une location qui coûte très cher. En effet, pour un A330-300 par exemple, qui peut transporter jusqu' 335 passagers dans une configuration classique deux classes, ou 280 dans une configuration trois classes, le tarif standard de la location tourne autour de 11.000 euros l'heure, soit un peu plus de 7 millions F Cfa par heure. Et si l'on doit louer l'appareil pendant des semaines, on peut imaginer, même sans avoir les détails du contrat de location, que Air Sénégal va verser un gros pactole la compagnie lituanienne. Cette option de la location est d'autant plus onéreuse pour la jeune compagnie nationale que le lancement de la ligne pouvait bien être reporté, le temps de finir avec la paperasse du second A330-néo, permettant ainsi de ménager les caisses.
Si Air Sénégal est contraint de louer un avion, c'est parce que son second appareil qui doit faire cette ligne est momentanément indisponible, le temps de régler ses papiers, comme l'enregistrement de son immatriculation 6V-ANB (6V étant le registre du Sénégal). Une immatriculation sénégalisée (contrairement celle du 1erA330 néo, qui vole toujours sous immatriculation d'un pavillon de complaisance (9H-SZN) délivrée par Malte), il y a juste quelques semaines. Air Sénégal a décroché la licence Third Country Operator (TCO), qui lui ouvre le ciel européen, avec un appareil portant une immatriculation et avec un équipage sénégalais.

Air Sénégal loue aussi des pilotes
Pour l'heure, avec le premier A330-néo (Casamance), Air Sénégal fait son vol Dakar-Paris sous «pavillon de complaisance» maltais, avec l'immatriculation 9H-SZN. Mieux, la compagnie nationale continue de louer des pilotes la compagnie portugaise Hi Fly, (avec au moins 8500 euros, soit 5,5 millions F Cfa par mois, pour un commandant de bord). C'est d'ailleurs la raison pour laquelle on n'a pas vu de pilote dans la photo de famille lors de la livraison de l'appareil. Car ce serait sans doute une fausse note de parler de sénégalisation et se prendre en photo avec des pilotes étrangers l'uniforme d'une compagnie privée. Mais sur ce point, les choses devraient bouger très vite. En effet, Air Sénégal serait en phase d'engager plus de 20 pilotes, de quoi former une douzaine d'équipages pour sur ses vols long-courrier. De même, la compagnie n'aura sous peu plus besoin de louer du personnel de cabine ( Hi Fly) pour assister le personnel sénégalais qui va prendre entièrement les cabines.

Nous vous recommandons

Actualité

Souleymane Camara bat un record avec MHSC 37 ans

Senenews