Allemagne : Trois partis s’allient pour la formation d’un gouvernement

Par , publié le .

Actualité

L’après-Angela Merkel prend forme. Trois formations ont trouvé un consensus pour la formation d’un gouvernement.
La coalition « feu tricolore », composée du Parti social-démocrate, du parti libéral et des Verts ont conclu un accord de gouvernement, ce mercredi 24 novembre. Le contrat de cette coalition tripartite est dénommé : « Oser plus de progrès. Alliance pour la liberté, la justice et la durabilité ». Arrivé en tête des élections avec 25,74% des voix,  le candidat social-démocrate, Olaf Sholz va prendre la tête de la chancellerie.

Le parti des verts (3e, 14,75% des voix) devrait avoir plusieurs postes dans ce gouvernement. En plus d’un « super » ministère du Climat dirigé par le co-président, Robert Habeck, les médias annoncent que les écologistes prendront la tête de la diplomatie et de l’économie. Ainsi, Annalena Baerbock, 40 ans, candidate des Verts, devrait s’emparer du ministère des Affaires étrangères.

Le ministère des Finances devrait, être confié au chef du Parti démocratique libre (FDP), Christian Lindner, issue d’une ligne orthodoxe sur les déficits publics.

La coalition compte accorder une attention particulière à  la protection de l’environnement avec en ligne de mire la sortie du charbon, qui était initialement prévue pour 2038 et reprogrammée à  2030. Parmi les autres combats que l’alliance compte mener, figurent le retour à  la rigueur budgétaire dès 2023 et la légalisation du cannabis.  

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)