Amadou Ba, un profanateur du 18 safar par son 17 «safara» diplomatique (Par Dr Mamadou Seck)

Amadou Ba, un profanateur du 18 safar par son 17 «safara» diplomatique (Par Dr Mamadou Seck)

Senenews Le 2019-10-21  Source

«La raison n'est pas automatique, elle ne peut conquérir que ceux qui la nient» disait Ayn RAn.

Il est extrêmement évident et inimaginable de vouloir superposer le contenu d'un faux sur le contenu de l'évidence du vrai et de la réalité (Dr Seck)

Après la claque diplomatiquement judiciaire de Genève ce 16 octobre suivi du 17 « SAFARA » Diplomatique de AMADOU Bâ et qui se confond au 18 SAFAR qui célèbre la Victoire du Cheikh Khadimoul Moustapha sur ses ennemis comploteurs, notre ministre des « Affaires étranges », Mr Amadou Bâ n'a pas trouvé mieux que de profaner ce moment de sacralité,de spiritualité et de communion nationale pour nous servir de derrière des fagots peu diplomatique et qu'il voulait légitimer en s'attaquant, dans ses propos liminaires, la dignité professionnelle de la Presse en Ligne qui a longtemps joué son rôle de sentinelle et de garant d'une information juste et équitable qui touche en grande partie les Sénégalais vivant l'étrangers.

Non Mr le ministre des affaires étranges, vous avez tout faux en vous adressant étrangement par vos procédés de stigmatisation la presse en ligne tout en protégeant la presse écrite qui a été la 1ére a donné l'information (cf L'OBSERVATEUR) avant d'être reprise en ligne.

En effet, et sans se laisser distraire par notre ministre des affaires étranges qui cherche des boucs émissaires imaginaires en voulant masquer son péché originel qui a consisté profaner la sacralité d'un domaine exclusivement réservé au Chef de l'état et qui en décrit les contours de sa feuille de route. je veux, ce titre rappeler, au Sieur Amadou Bâ qu'on ne peut pas faire plaisir dans la connerie diplomatique exacerbée par une ambition démesurée de vouloir succéder Macky Sall et ce qui est un secret de polichinelle pour les esprits avertis de la scène politique.

Pour reprendre les propos de votre «Homonyme» JEAN Amadou: «La diplomatie est l'art de dissimuler la sécheresse des propos sous le sirop de la dialectique»

Oui, Mr le ministre des affaires étranges, l'instruction du chef de l'état pour lui faire la précision diplomatique a été travesti, de votre part, en démenti étrangement diplomatique vis vis de l'institution Onusien (le CDH) et vis vis également des hauts fonctionnaires et magistrats de notre diplomatie judiciaire ayant restitués fidèlement le contenu de leur feuille de route qu'ils ont reçu de la part de leurs autorités respectives, y compris vous, Mr le ministre des affaires étranges.

Il est évident aux yeux des sénégalais que ses dignes représentants Genève n'ont fait que exprimé fidèlement le contenu de leur feuille de route et qui correspondait la réponse obligatoire de l'état du Sénégal face aux experts du Comité des Droits de L'Homme (CDH) des Nations Unies et non une réponse ou présence personnelle comme l'avait fait par maladresse, le Sieur Oumar Sarr lors de la cérémonie de l'ouverture du dialogue national en parlant son nom personnel, sans mandat de parti, ni d'association, ni de Dahira, ni des Daganois et qui n'engageait en rien , part se faire entendre pour exprimer son cri de c...ur sans lendemain et hors cadre légal.

Donc, Mr le ministre des affaires étranges, vous êtes libre de pratiquer une diplomatie irresponsable sous l'autel de vos ambitions personnelles et cachées que vous semblez penser vous extirper du chemin qui croisera inéluctablement KARIM Wade pour 2024, mais de grâce épargnez nous de vos communiquées l'emporte-pièce, de la confusion diplomatico-judicaire qui ont déj affaibli la parole d'un état qui a toujours été respecté au plan diplomatique en président également la dite institution du CDH de l'ONU.

Le tollé provoqué par ce faux communiqué étrangement étranger la réalité des positions officielles a été tel que le président de la république est obligé de rétro-pédaler tout en évitant de rajouter la confusion l'ineptie.

Certes, notre ministre des affaires étranges, oublie que la diplomatie ce n'est pas une affaire de «Billy Boys» de nos comptes publique et ce n'est pas également un domaine où l'on compte ses milliards injustifiés logés dans ses différents comptes ou du nombre de terrains illégalement acquis par le seul fait de votre position antérieure en tant que fonctionnaires des impôts et domaines.

Donc Mr le ministre des Affaires étranges, votre entrer en puberté politique a fait de vous un stérile pseudo diplomate et étrangement désengagé de nos engagements internationaux. Et il va s'en dire de méditer sur ce point de vue d'un ancien Ambassadeur de la France au Sénégal, Mr Ruffin, qui disait que: «La diplomatie est un art qui requiert une si constante dignité, tant de majesté dans le maintien, tant de calme, qu'elle est fort compatible avec la précipitation, l'effort, bref le travail».

Ceci m'amène dire que Mr Amadou Ba, ministre des affaires étranges a indisposé tout un peuple en ce jour béni du 18 SAFAR qui s'est confondu avec son 17 «SAFARA» diplomatique où maintenant toute une nation reste suspendue aux correctifs du chef de l'état pour ne pas ternir l'image de notre Diplomatie gagnante tant chantée partout travers le monde du Pr Senghor au Pr Wade.

Dr Seck Mamadou

Cadre Libéral-Paris

Porte Parole Adjoint du PDS et du SGN.

SGNA en charge des relations internationales

Nous vous recommandons

Actualité

LE RWANDAIS DIDIER MUNYANEZA DOMINE LE CIRCUIT

Sudonline

Actualité

UNE MOISSON DE SIX MEDAILLES ET UNE 3EME PLACE POUR LE SENEGAL

Sudonline

Actualité

20 LIONNES ENGAGENT LE STAGE EN FRANCE

Sudonline

Actualité

LE GIABA, A L'ECOLE DE LA SUPERVISION BASEE SUR LES RISQUES

Sudonline

Actualité

UN BOND DE 10 POINTS EN 2 ANS

Sudonline

Actualité

COLETTE REJOINT SENGHOR, A L'AGE DE 94 ANS

Sudonline

Actualité

DAKAR FIDELISE LA MANIFESTATION

Sudonline