Amadou Lamine Sall : "Que les trois dépouilles soient transférées en Joal''
Le décès de Collette Senghor devrait marquer un tournant décisif dans l'enterrement de la famille du poète. C'est du moins ce qu'espèrent Amadou Lamine Sall et d'autres proches du premier Président du Sénégal.

"Le Président Senghor avait demandé être enterré Joal. Colette avait demandé qu' sa disparition qu'on amène les trois corps Joal. Je souhaite de tout mon cœur que les trois dépouilles soient transférées Joal, parce que c'était le vœu du Président Senghor, c'était également le vœu de Collette'', a déclaré Amadou Lamine Sall, joint par Seneweb.

A la question de savoir si le corps de la dame sera conduit au Sénégal, Sall répond : "Nous sommes en train de nous en occuper, parce que c'était son vœu. Nous sommes en train d'y travailler. Il y a Boucounta Diallo, très proche de la famille de Senghor, mais aussi le président Moustapha Niass''.

Certes, souligne-t-il, une bonne partie de la famille de Senghor a disparu et qu'il "ne reste plus grand-chose''. Malgré tout, il ne désespère pas de voir Senghor, sa femme Collette et son fils Philippe être enterrés Joal. "Vous avez suivi la polémique l'époque. Et pourtant Senghor a écrit un poème dans lequel il dit qu'il souhaite être enterré Joal. Il nous a confié nous ses proches qu'il voulait être enterré Joal. Il est même allé Joal, il a choisi sa tombe. Il faut donc respecter cette volonté maintenant que Collette l'a rejoint''.

S'agissant du rôle que peuvent jouer les autorités, Amadou Lamine Sall fait remarquer que ce ne sont pas les autorités qui décident, mais la famille, parce que c'est une affaire privée. "Si les autorités pouvaient décider, il y a longtemps qu'on aurait fait quelque chose avec Abdoulaye Wade'', confie-t-il.

Nous vous recommandons