Après l'Etat du Sénégal, le conseil départemental de Guinguinéo oublie à son tour la commune de Dara Mboss.

Après l'Etat du Sénégal, le conseil départemental de Guinguinéo oublie à son tour la commune de Dara Mboss.

Leral Le 2019-04-16  Source

En me connectant sur Facebook il est fréquent de voir sur la page du président du conseil départemental Pape Malick Ndour des publications avec des photos à l'appui des journées d'inauguration dans le département de Guinguinéo.

Avant de devenir commune en 1956 et commune de plein exercice en 1960, Guinguinéo a été érigé département par décret présidentiel en 2008. Rappelons que le conseil départemental est dirigé par le plus jeune président du Sénégal (son nom cité dessus).
Depuis la mise en place de l'équipe en juillet 2014 à la suite de son élection de 39 voix sur 40 avec à la tête Pape Malick Ndour , le conseil départemental a fait pas mal de choses dans les autres communes sur tous ses domaines de compétences en allant des maternités modernes, maisons de jeunes jusqu'aux bibliothèques numériques en passant par la réfection des sites historiques, mais le malheur qu'on a constaté est que rien n'a été fait dans la commune de Dara Mboss.
Le seul acte que j'ai noté c'est le don d'un ordinateur, une table de bureau et d'une imprimante à la mutuelle Oyofal Paj de Dara Mboss, à part cela zéro inauguration par le Président et son équipe dans la commune.
Nous déplorons aussi la petitesse de son budget qui s'élève à quatre cent millions dont les deux cents sont utilisés dans un département où tout est priorité et urgent, au moment où on théorise le « fast-track » il est important de corriger ces anomalies.
C'est avec une très grande amertume et une grande colère que nous faisons cette remarque car quelque chose aurait pu être fait dans la commune car les populations de Dara Mboss méritent plus que ça et font partie de ceux qui vous ont fait confiance lors des dernières élections locales même si le suffrage est dit indirect.
D'ici la tenue des prochaines élections locales qui se tiendront en décembre, nous vous invitons monsieur le Président à corriger cette injustice et faire quelque chose d'utile et symbolique pour notre commune, sinon nous prenons acte pour votre premier mandat à la tête du conseil départemental de Guinguinéo.
L'adage dit « mieux vaut tard que jamais ».
Le citoyen lambada Kodé FALL







Nous vous recommandons

Actualité

Ndiol toj toj face à Lala Aicha

Seneweb

Actualité

Nouvel épisode de canicule attendu en France

Seneweb

Actualité

RDC : Interdiction de pratiques mystiques pour guérir Ebola

Senenews

Actualité

«Gagner pour le peuple»

Dakarmatin

Actualité

Spécial Tendance TABASKI 2019 : L'univers du textile à Sante Yallah Boutique.

Dakaractu