ARRESTATION BOUBACAR SEYE : And gueusseum et les FDS exigent sa libération

Par , publié le .

Actualité

 

L’arrestation du président de l’ONG Horizons Sans Frontières, Boubacar Sèye, suscite pas mal de réactions. De l’avis de la centrale syndicale And Gueusseum, il s’agit d’ une »˜’tentative d’intimidation et de musellement ».  Dans un communiqué parvenu à  »˜’EnQuête », la plateforme condamne avec la dernière énergie l’arrestation d’un ambassadeur de la paix et du développement national, et réclame sa libération.

»˜’And Gueusseum a appris avec désolation et déception la surprenante arrestation de monsieur Boubacar Séye, infatigable défenseur des droits des travailleurs émigrés et membre du front Fagaru Mogueun Faju (FFMGF) contre la pandémie de Covid-19, cadre citoyen auquel il a consacré du temps et de l’énergie avec And Gueusseum en mars, avril, mai et juin 2020. Cela pour l’éradication de la pandémie par des orientations stratégiques pertinentes et novatrices », ajoutent les syndicalistes.

De ce fait, l’Alliance des syndicats autonomes de la santé (And Gueusseum) manifeste son soutien et sa solidarité à  ce »˜’fervent défenseur de la noble cause des migrants souvent angoissés par des lendemains incertains dans la diaspora et demande sa libération dans les meilleurs délais pour la poursuite de son vaillant combat humanitaire en faveur de nos braves émigrés ».

Du côté des Forces démocratiques du Sénégal (FDS), le son de cloche est le même. FDS/Les Guelwaars l’assimile à  un coup de force et condamne une arrestation injuste, arbitraire et attentatoire à  la liberté d’expression. »˜’Les conditions dans lesquelles il a été kidnappé à  l’aéroport, tel un malfrat, cachent mal une volonté d’humilier, de punir et de réduire au silence une personnalité de la société civile dont le seul tort est d’avoir demandé des comptes sur la gestion des fonds alloués à  l’Etat du Sénégal dans le cadre de la lutte contre l’émigration irrégulière. Malheureusement, cette quête de transparence, légitime dans un Etat de droit, est considérée comme un délit par le pouvoir corrompu et despotique de Macky Sall qui n’a que le harcèlement et les tentatives d’intimidation et d’humiliation comme réponses à  nos compatriotes qui se battent pour la bonne gouvernance et la transparence au Sénégal », déclare le parti.

Ses membres exigent la libération de Boubacar Sèye dont l’état de santé est préoccupant. Babacar Diop et ses camarades invitent l’opposition, les organisations de la société civile et toutes les forces vives à  se mobiliser pour exiger qu’un terme soit mis »˜’immédiatement » à  la prise d’otage de Boubacar Sèye.

 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut