Arrestation de Sonko : Une cinquantaine de manifestants en garde à   vue

Par , publié le .

Actualité

La capitale sénégalaise a été plongée, hier mercredi 03 mars, dans une spirale de violences inouà¯e, notée à  différends endroits. Des émeutes imprimées par des partisans et sympathisants du député Ousmane Sonko, leader du parti politique « Pastef » qui ont ouvert plusieurs fronts donnant du fil à  retordre aux forces de l’ordre.

Les affrontements qui ont perduré jusque dans la soirée, seront ponctués par une cinquantaine de manifestants arrêtés et placés en garde à  vue au commissariat central de Dakar.

Mermoz, l’avenue Cheikh Anta Diop, la Médina, Colobane, Castor,le Boulevard du centenaire et les Hlm ont cristallisé l’essentiel des affrontements de la journée d’hier entre les manifestants et les forces de l’ordre. Dans la foulée, des actes de vandalisme contre les intérêts français  seront notés.

Des grandes surfaces de « Auchan » et des stations « Total », seront vandalisés, plusieurs  produits et articles dérobés. Plusieurs manifestants seront mis aux arrêts.

« Les éléments d’infiltration ont joué un grand rôle dans l’identification et les arrestations de militants. Il est reproché à  ces manifestants les infractions de trouble à  l’ordre public, participation à  une manifestation non autorisée, destruction de biens publics appartenant à  autrui.

Assane SEYE-Senegal7

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut