ARRIVEE HIER DU BATEAU "AFRICA MERCY'' : L'espoir des patients sénégalais

ARRIVEE HIER DU BATEAU "AFRICA MERCY'' : L'espoir des patients sénégalais

Enqueteplus Le 2019-08-16  Source

Le bateau-hôpital "Africa Mercy'' de Mercy Ships est arrivé mardi Dakar, pour une période de 10 mois (14 aout- 20 juin 2020). Il va prendre en charge des soins chirurgicaux de près de 3 000 patients venant de toutes les régions du pays.

Les malades souffrant de pathologies chirurgicales et qui n'ont pas les moyens de se soigner peuvent espérer guérir. Le plus grand bateau-hôpital au monde, "Africa Mercy'', est arrivé mardi au poste 14 du môle 1 du Port autonome de Dakar. Pour une durée de 10 mois, ce navire hôpital, le plus grand au monde avec ses 1200 m2, 5 blocs opératoires, une salle d'hospitalisation de plus de 80 lits, entre autres, s'occupera de la prise en charge des soins chirurgicaux de près de 3 000 patients gratuitement, sur différentes pathologies. Selon le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, avec ce bateau, l'espoir est permis pour des milliers de Sénégalais qui vont se faire soigner gratuitement. En plus, dit-il, de nombreux jeunes Sénégalais exerceront dans le bateau en tant que volontaires et seront rémunérés.

"Des professionnels de la santé auront l'opportunité de renforcer leurs connaissances techniques notamment en matière de chirurgie. C'est dire que le Président Macky Sall a donné l'opportunité des milliers de Sénégalais, en particulier aux personnes les plus vulnérables, de retrouver leur dignité'', soutient le ministre. Pour le directeur général de Mercy Ships, le commandant Donovan Palmer, tous les soins fournis au cours de cette mission sont entièrement gratuits. Ils permettront, ajoute-t-il, aux patients pris en charge de repartir guéris dans leurs régions et maisons respectives. "Nous nous engageons également dans un programme de renforcement des capacités, travers un programme de monitoring et de cours spécialisés, afin d'assurer la continuité de nos efforts communs'', a-t-il ajouté.

Toutes les régions vont être visitées pour la sélection des patients. Le bateau mobilisé au Port de Dakar, c'est aux patients éligibles de faire le déplacement pour les soins. Mais ce déplacement est gratuit. Le ministère a mis la disposition de tous les patients sélectionnés les moyens pour leur transport jusqu' Dakar. Le travail de sélection, selon le directeur de la Maladie, Docteur Amadou Doucouré, s'est fait par étape. C'est--dire qu'il se fait par région. C'est la région de Thiès qui a ouvert le bal, avec la présélection des cas qui a démarré du 8 au 10 juillet. L'enregistrement en ligne dans la capitale régionale s'est fait du 22 au 26 juillet et la consultation sur le terrain le 27 août. Après, ce sera au tour de Diourbel. La présélection des patients s'est faite du 22 au 24 juillet, l'enregistrement en ligne au niveau de la capitale régionale du 5 au 9 août et la consultation sur le terrain le 29 août.

Les patients logés gratuitement au Hope Center

S'agissant de Fatick, la présélection se fait du 5 au 7 août, l'enregistrement du 19 au 23 août, et la consultation et la confirmation des cas le 31 août. Dans la région de Dakar, la présélection s'est faite du 1er au 10 août, l'enregistrement en ligne de septembre décembre et la consultation, plus la confirmation des cas la même date. Dans la région de Kaolack, c'est du 26 au 28 août que se fera la présélection, l'enregistrement en ligne du 9 au 13 septembre, la confirmation des cas le 24 septembre. S'agissant de la région de Kaffrine, la date de présélection est du 2 au 4 septembre, l'enregistrement dans la capitale régionale du 16 au 20 septembre et la consultation plus la confirmation de cas le 26 septembre. Pour les régions de Louga et Saint-Louis, la présélection est prévue respectivement du 16 au 18 et du 23 au 25 septembre. L'enregistrement du 30 septembre au 4 octobre pour la première citée et du 7 au 11 octobre pour la seconde. La consultation et la confirmation des cas, c'est le 22 octobre pour Louga et le 24 octobre pour Saint-Louis.

Concernant la région de Matam, la présélection, c'est du 30 septembre au 2 octobre, l'enregistrement des cas dans la capitale régionale du 14 au 18 octobre et la confirmation le 29 octobre. Pour Tambacounda, c'est du 21 au 23 octobre pour la sélection, du 4 au 8 novembre pour l'enregistrement des cas dans la capitale régionale et le 19 novembre, c'est la confirmation des cas consultés. A Kédougou, les présélections se feront le 28 et 30 octobre, l'enregistrement du 11 au 15 novembre et la confirmation des cas plus la consultation le 21 novembre. Pour Kolda, la sélection se fait du 11 au 13 novembre, l'enregistrement du 25 au 29 du même mois et la confirmation des cas le 9 décembre. Concernant les régions de Sedhiou et de Ziguinchor, les présélections vont se faire respectivement du 18 au 20 novembre et du 25 au 27 novembre. L'enregistrement en ligne du 2 au 6 décembre pour Sedhiou et du 9 au 13 décembre pour Ziguinchor. La consultation des cas sur le terrain, c'est le 11 décembre pour Sedhiou et le 14 décembre pour Ziguinchor.

Une fois sélectionnés, les patients vont être transportés Dakar et hébergés au Hope Center, Bel-Air. Ils seront logés et pris en charge gratuitement. Ce bâtiment, explique le directeur de la Maladie, est composé de deux blocs sanitaires de 5 boxes avec une rampe de lavabos. Par ailleurs, il soutient que 2 000 agents de santé et techniciens biomédicaux seront formés et plus de 250 volontaires locaux recrutés pour une prise en charge optimale des patients. "Quand on dit: former des chirurgiens ou des maintenanciers, c'est dans la durabilité. Cela veut dire que, si Mercy Ships part, on aura des techniciens qui seront capables de maintenir des machines dans les hôpitaux au Sénégal'', renseigne Dr Doucouré.

L'Organisation Internationale non gouvernementale Mercy Ships a pour vocation première d'améliorer l'accès aux soins médicaux pour les populations les plus démunies. Depuis 1978, son bateau sillonne les mers et s'installe dans beaucoup de pays. Des professionnels de santé de qualité effectuent d'innombrables opérations chirurgicales de haute technicité dans plusieurs domaines.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PRISE EN CHARGE

Plus d'une quarantaine de pathologies seront consultées

Seules les pathologies chirurgicales seront prises en charge par l'équipe de Mercy Ships, sauf la chirurgie cardiaque.

VIVIANE DIATTA

Toutes les pathologies ne sont pas concernées par l'offre de Mercy Ships. Il s'agit uniquement de la chirurgie, mais pas toutes. C'est la précision de la directrice pays de Mercy Ships, Kristie Randall. "C'est un bateau-chirurgie avec 5 blocs opératoires et 400 volontaires bord. Mais nous allons assurer le suivi des patients éligibles, même après le retour du bateau. Nous ne sommes pas en mesure de prendre des patients de dialyse et de cardiologie, parce que nous sommes spécialisés dans le domaine de la chirurgie'', précise le commandant Donovan Palmer.

Embouchant la même trompette, le directeur de la Maladie, Docteur Amadou Doucouré, souligne que Mercy Ships ne va pas régler tous les problèmes de santé du Sénégal. Mais va contribuer résoudre certains problèmes. Car plus d'une quarantaine de pathologies seront consultées. "Le bateau va séjourner pour 10 mois et il sera très difficile pour Mercy Ships de faire de la chirurgie cardiaque, d'autant qu'il y aura un suivi qui va se faire. C'est une chirurgie assez lourde. On ne va pas prendre ce risque. Par rapport la dialyse, c'est vrai que c'est un traitement médical et chirurgical. Mais, il n'est pas prévu de faire la transplantation rénale'', prévient Dr Doucouré.

Les différentes pathologies prises en charge sont, entre autres, l'orthopédie pédiatrique pour les enfants âgés de 4 14 ans, la chirurgie maxilo faciale et l'ORL, la chirurgie ophtalmique, les soins dentaires, la chirurgie reconstructive plastique, la chirurgie gynécologique obstétricale et la chirurgie générale. Pour l'orthopédie pédiatrique, les malades traiter sont les jambes en X, jambes balayées, jambes arquées, pieds Bot, marche sur le bout des pieds, contracture des quadriceps. La chirurgie maxilo faciale et l'ORL, c'est la fente labiale, la fente palatine, la fente faciale, la tumeur buccale, la tumeur maxillaire, le lymphangiome, la ranula, la tumeur des tissus du visage, l'épulis, la tumeur maxillaire qui doit être prises en charge.

S'agissant de la chirurgie reconstructive plastique, ce sont les contractures dues des brûlures, la membrane amniotique, le neurofibrome, lipome, les mains en boîte, le lymph?dème, le polydactyle qui sont soigner. Pour la chirurgie gynécologique obstétricale, ce sont les adhérences labiales et les fistules qui vont être traitées. En chirurgie générale, les maladies traiter sont la hernie inguinale, la hernie ventrale, la hernie ombilicale, l'hydrocèle, les testicules non descendues, lipome, le goitre, la hernie fémorale. La tranche d'âge des patients est de 0-14 ans et 15-69 ans. Le Gouvernement du Sénégal et l'organisation internationale non gouvernementale Mercy Ships ont parafé, hier, un protocole de partenariat.

ARRIVEE MERCY SHIPS

Les impacts sociaux

Le bateau est mobilisé au poste 14 du môle 1 du Port de Dakar pour 10 mois. Certes pour la bonne cause, mais, il y aura des impacts sur l'économie du pays durant cette période. Car, selon le directeur du Port, Ababacar Sadikh Beye, ce poste 14 du Môle 1 est le lieu où transitent toutes les importations d'oignons et de pommes de terre.

"Tout ce qui rentre dans le pays en terme d'oignons et de pomme de terre transitent ici et, pendant 10 mois, ce poste sera immobilisé pour la bonne cause. Tous les portuaires, les ingénieurs et les techniciens vont déployer de leur ingéniosité pour permettre d'accoster et d'utiliser tous les autres quais de ce port, afin de faire en sorte qu'il n'y ait pas de rupture et qu'il n'y ait aucun problème de distribution de ces denrées extrêmement importantes pour les ménages'', rassure M Bèye.

A l'en croire, l'ensemble des portuaires feront tout pour faciliter le séjour des malades sur le Mercy Ships amarré au niveau de ce poste. "Le Mercy Ships va soulager des milliers de sénégalais atteints de maladies graves. Des opérations chirurgicales très complexes seront menées au niveau du bateau et des espoirs de vie meilleure seront satisfaits. Nous sommes reconnaissants aux médecins, aux infirmiers, aux aides-soignants et d'autres professionnels pour leur générosité dans le temps et leur savoir-faire'', agrée-t-il.

En outre, il souligne que le port, qui date de 1865, est un lieu stratégique pour l'économie du pays. Il a aujourd'hui 154 ans.

VIVIANE DIATTA

Nous vous recommandons

Actualité

Revue de Presse du 28 Fevrier 2020 avec Ahmed Aidara

Setal

Actualité

Accident

Enqueteplus

Actualité

Le dernier mandat de Mbaye «Faram Jaxasse»

Dakarmatin

Actualité

Thione reprend son « Penc »

Dakarmatin

Actualité

Yeumbeul : Un faux contrôleur économique échappe au lynchage

Seneweb

Actualité

Idrissa Seck était hier Mbour

Seneweb