Asmu

Par , publié le .

Actualité

 

Depuis 9 mois, le système de santé du Sénégal est mis à  rude épreuve. Les médecins urgentistes et le personnel sanitaire affecté dans les centres de traitement épidémiologique (CTE) et dans les structures de spécialisées dans le transport médical sont épuisés physiquement et psychologiquement. Ce cri du cÅ“ur est de l’Association sénégalaise des médecins urgentistes (Asmu) qui a invité la population à  redoubler de vigilance en cette période de pandémie.

Selon leur communiqué parvenu hier à  la rédaction d »’EnQuête », le virus Sras Cov-2 se propage à  vive allure dans les régions de Dakar, Thiès, Diourbel, Saint-Louis et Kaolack. Par conséquent, le nombre de malades augmente, principalement le nombre de cas graves et de décès. De nombreuses familles éplorées ont perdu brutalement des proches, à  cause de la Covid-19, des personnes jeunes (30 et 50 ans) ou sans comorbidité sont décédées.

Actuellement, indique la note, certains patients sont dans les services de réanimation, d’autres à  domicile, faute de place dans les hôpitaux. »˜’Afin de limiter la propagation du virus, de diminuer la souffrance des familles liée à  la disparition brutale d’un proche, de soulager le personnel de santé, le CTE et des services de réanimation, prenez vos précautions. Il faut porter vos masques quand vous êtes en contact avec des inconnus, des invités ou proches, laver les mains ou utiliser un gel hydro-alcoolique, respecter la distanciation physique quand c’est possible et éviter d’organiser de grands rassemblements et éviter de vous y rendre.

Notre arme qui est la plus puissante, la plus accessible à  tous et la plus économique, est la prévention. En attendant qu’un vaccin (minutieusement choisi par les autorités sanitaires) vienne renforcer notre immunité, nous vous invitons à  respecter les gestes barrières et à  prendre soin de votre santé », a soutenu la présidente de cette structure, Dr Corinne Tchania, dans le document.  

 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut