ASSASSINAT : Ogo Kanté tue son ami pour... 500 F

Ogo Kanté, un commerçant de 29 ans, a comparu devant la chambre criminelle de Dakar, pour avoir assassiné au couteau Cheikh Ba. Le parquet a requis une peine 20 ans de travaux forcés son encontre.

Le 31 mars 2015 est un funeste jour pour la famille de Cheikh Ba tué par son ami Ogo Kanté qui risque de passer les 20 prochaines années en prison. Un événement tragique, puisque les deux protagonistes étaient plus que des voisins. Ils étaient amis et leurs magasins respectifs étaient côte--côte. La veille des faits, Cheikh Ba, en allant la plage, a confié sa boutique Ogo Kanté. Le lendemain, il lui a demandé la recette de la veille. L'ami lui a répondu qu'il n'avait rien vendu. Cheikh l'aurait traité de voleur, car, ayant fait l'inventaire, il s'est rendu compte qu'il manquait un Cd de 500 F Cfa. En tout cas, ils en sont venus aux mains. Lors de la bagarre, Ogo a brandi un couteau, mais n'est pas parvenu atteindre Cheikh. Le drame est survenu lendemain matin.

Ogo, encore muni d'un couteau, l'a cette fois-ci inhumainement abattu. Puisque le certificat de genre de mort a révélé des plaies profondes au poumon gauche causées par une arme blanche, dure et pointue qui a sectionnée des muscles et vaisseaux.

En effet, l'enquête préliminaire, il a reconnu avoir prémédité et préparé son acte pour ne lui laisser aucune chance de survie. Mais ce mardi 3 décembre devant la chambre criminelle, il a donné une toute autre version des faits. L'accusé a déclaré que c'est son employé du nom de Mbaye qui l'avait mis en garde contre Cheikh, lui soufflant qu'il l'a vu acheter un couteau. A l'en croire, il avait voulu se protéger en gardant sur lui une arme pour parer toute attaque surprise. "A son arrivée, il a salué tout le monde sauf moi. Ensuite, il s'est rué vers moi avec un couteau pour m'attaquer. Je me suis défendu, puisqu'il n'y avait personne pour nous séparer'', a-t-il déclaré, alors que Mbaye, en sa qualité de témoin, avait soutenu l'enquête préliminaire que Cheikh n'avait pas de couteau par-devers lui. Qu'Ogo a sorti un couteau qu'il avait dissimulé sur lui et l'a poignardé.

Le parquet a requis une peine de 20 ans de travaux forcés, puisqu'il trouve que les faits ne souffrent de l'ombre d'aucun doute, alors que Me Ndèye Fatou Touré, de la défense, a plaidé la disqualification du chef d'assassinat en coups et blessures volontaires, sans avoir eu l'intention de la donner.

Il sera fixé sur son sort le17 décembre 2019.

Fama Tall

Nous vous recommandons