Attaque l'arme blanche près des anciens locaux de « Charlie Hebdo », un suspect interpellé

Attaque l'arme blanche près des anciens locaux de « Charlie Hebdo », un suspect interpellé

Xalimasn Le 2020-09-25  Source

XALIMANEWS- La Préfecture de police de Paris conseille d'éviter le secteur du boulevard Richard-Lenoir après cette agression qui a eu lieu près des anciens locaux de « Charlie Hebdo ».

Au moins deux personnes ont été grièvement blessées l'arme blanche dans le 11earrondissement de Paris, vendredi 25septembre. L'attaque s'est déroulée près des anciens locaux deCharlie Hebdo.Un suspect a été arrêté peu après, a annoncé la Préfecture de police de Paris.

Les deux blessés se trouvaient en état d'«urgence absolue», a précisé la préfecture. Il s'agit de deux employés de la société de production Premières Lignes, selon le producteur et codirigeant de l'entreprise, Luc Hermann. Ni l'un ni l'autre ne sont journalistes, mais travaillent la production et postproduction des films, a-t-il précisé auMonde.

Un périmètre élargi a été établi autour des anciens locaux deCharlie Hebdopour un colis suspect. Mais après vérification par le laboratoire central de la préfecture, aucun engin explosif n'a été détecté dans le colis suspect. La rue Nicolas-Appert, où se trouvaient les locaux du journal, est bloquée, avec une dizaine de policiers déployés sur place, a constaté une journaliste de l'Agence France-Presse (AFP). La préfecture invite «éviter le secteur».

Des milliers d'élèves confinés dans le centre de Paris

Une cellule de crise a, par ailleurs, été ouverte au ministère de l'intérieur, où Gérald Darmanin se rendait«en urgence»avec le premier ministre, Jean Castex.

Les établissements accueillant des enfants dans les 11e, 3eet 4earrondissements sont confinés jusqu' nouvel ordre, a précisé la Mairie de Paris.«Cinq écoles du 11earrondissement et toutes les écoles des 3eet 4earrondissements ont été confinées. ?a représente des milliers d'élèves, de la crèche au lycée. On se met en sécurité. On est en train de fermer les équipements municipaux et les gymnases aussi», a précisé le maire de Paris Centre, Ariel Weil.

Cette attaque survient en plein procès des attentats meurtriers de janvier2015.

Lemonde

Nous vous recommandons