(Audio) Serigne Mbacké Fall, Sénégalais tué en Gambie: l’émouvant témoignage de son père

Par , publié le .

Actualité

L’homme originaire de la commune de Mbacké est parti à  jamais laissant derrière lui un enfant et une épouse désespérée. L’annone de la triste nouvelle plonge sa ville d’origine dans l’émoi et la consternation.

Serigne Mbacké Fall a quitté les études en classe de terminale pour chercher du travail. Le soutien de famille voulait assurait l’intérim de son père au niveau du domicile situé Mbacké. Marié à  une épouse et père d’un enfant, il a rallié récemment la Gambie en vue de s’activer dans le commerce.

Malheureusement pour lui, Serigne Mbacké Fall a été intercepté par des agresseurs. Mais le ressortissant sénégalais a refusé de remettre son argent à  ses bourreaux d’après des sources de seneweb. Au cours de leur altercation, le jeune homme a été poignardé au niveau de la région du c’ur.

Visiblement atteint, il succombe à  ses blessures lors son évacuation au niveau d’une structure sanitaire en terre gambienne.

A la maison mortuaire nichée au quartier Diakalack, la famille Fall est sous le choc! Le père de la victime regrette la perte précoce de son fils aîné. Ousmane Fall a raconté les derniers instants de Serigne Mbacké Fall.

 » Serigne Mbacké Fall m?a joint la dernière fois par téléphone vendredi dernier (hier). Il avait promis d’aller m?envoyer de l’argent pour les besoins de la séance de prières dédiée à  sa défunte mère. Cette dernière nous avait quittés en 2011. Mais mon marabout m?a informé ce matin que mon fils aîné a été poignardé à  mort par une dizaine de bandits « , raconte le père éploré.

Visiblement meurtri, Ousmane Fall a fait un émouvant témoignage sur son défunt fils. Le gouvernement du Sénégal, dit-il, n’a pas encore réagi officiellement sur cette affaire à  sa connaissance.
Le corps sans vie est actuellement en Gambie selon nos sources.

Ecouter la réaction du père de Serigne Mbacké Fall

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)