Augmentation du tabac : le gouvernement va indexer le prix du paquet sur l’inflation

Par , publié le .

Actualité

Ce lundi 26 septembre, Elisabeth Borne (Première ministre) a indiqué à  la télévision que le prix des cigarettes allaient subir une hausse.

Ce lundi 26 septembre, Elisabeth Borne (Première ministre) a indiqué à  la télévision que le prix des cigarettes allaient subir une hausse.

Invitée sur l’antenne de RMC/BFMTV, la Première ministre, Elisabeth Borne, a annoncé que le prix du paquet de cigarettes »˜allait augmenter comme l’inflation, une hausse »˜compréhensible’ pour Elisabeth Borne, compte tenu de l’impact négatif du tabac sur la santé des Français.

Après 2 ans de stabilité, le prix du paquet de cigarettes va donc augmenter d’environ 0,70 ‘‚¬ par paquet à  partir du 1er janvier 2023 (actuellement, il faut débourser en moyenne 10 euros pour un paquet de cigarettes). Comme l’alcool, le tabac est soumis aux droits d’accises, taxe mise en place pour dissuader l’achat de produits néfastes pour la santé. Vendredi, les buralistes se disaient «inquiets» de la perspective de voir la fiscalité sur le tabac augmenter une nouvelle fois. Environ 24 500 buralistes génèrent 60 à  80 % de leurs revenus grâce à  la vente du tabac d’après les chiffres de la Confédération des buralistes.

Si environ 14 millions de Français sont concernés par cette hausse, il faut noter que ces dernières n’ont eu que peu d’effet sur la baisse de la consommation. En 20 ans, le prix du paquet de cigarettes est passé d’environ 3,20 euros en 2000 à  10 euros à  ce jour.

Le tabagisme reste toujours la première cause de mortalité évitable. En France chaque année, 60 000 décès sont liés au tabac, dont 44 000 sont des décès par cancers. Le tabac est le premier facteur de risque de cancers.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)