Avec un chapelet de doléances : La population de l’àŽle à  Morfil attend Macky de pied ferme

Par , publié le .

Actualité

Le collectif pour la défense des intérêts de l’àŽle à  Morfil (Codiam) veut profiter de la tournée économique du Président de la République dans le nord du pays pour exposer les problèmes que vivent les populations de cette localité.
Face à  la presse ce vendredi, les membres de ce collectif ont exposé des revendications pour une meilleure condition de vie et de travail de ces insulaires. Ils réclament entre autres le retour du sous-préfet à  Saldé, chef-lieu d’arrondissement, la communalisation de l’àŽle à  Morfil.
Ils veulent aussi une escale dans la navigabilité du fleuve Sénégal, un projet de l’Omvs, mais aussi la réhabilitation optimale de la cuvette rizicole de 600 hectares de Saldé Wallah.
Ces problèmes sont de vieilles doléances du Codiam qui n’ont toujours pas été solutionnées. Mais cette fois, ils comptent faire entendre vivement leur voix. »˜’On croyait que si un des nôtres est élu, nos problèmes seraient pris en compte et réglés. Malheureusement ce n’est pas le cas. Cette fois, l’occasion pour nous faire entendre se présente et le contexte est favorable pour que nos problèmes soient réglés  », a fait savoir Makhtar Ly, porte-parole du Codiam.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut