Basket NBA: une fin de saison raccourcie organisée sur un ou deux sites'

Basket NBA: une fin de saison raccourcie organisée sur un ou deux sites'

Seneweb Il y'a 3 jours  Source

Les fans de NBA, en manque de basket-ball, ont peut-être fini de se consoler avec le visionnage du documentaire The Last Dance, consacré la saga des Bulls de Michael Jordan. La ligue nord-américaine de basket-ball, l'arrêt depuis le 11 mars cause du Covid-19, serait en effet sur le point d'annoncer la reprise de la saison 2019-2020. C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre le patron d'une des 30 équipes de la NBA, Marc Lasry, copropriétaire des Bucks de Milwaukee.

« On s'en rapproche, a déclaré la chaîne de télévision CNBC ce businessman né au Maroc. Nous allons avoir une réunion vendredi prochain [le 29 mai, Ndlr] et je suis certain que nous allons en parler ». Marc Lasry s'est même risqué évoquer une reprise « au cours des six ou huit prochaines semaines ». Soit en juillet 2020.

Tous les matches disputés sur un ou deux sites ?

Ces dernières semaines, les spéculations sont allées bon train concernant les conditions d'une relance. Celle-ci ne se ferait pas selon un schéma habituel, avec des équipes voyageant de manière incessante entre les 29 villes [1] qui abritent ces « franchises ». Les médias nord-américains ont fait état d'un projet de calendrier resserré avec des matches sans spectateurs organisés dans une, voire deux villes.

Las Vegas au Nevada (sud-ouest des Etats-Unis) et Orlando en Floride (sud-est du pays) seraient les deux sites pressentis pour accueillir une fin de saison écourtée. L'option floridienne aurait toutefois la faveur de la NBA selon Danny Green, arrière des Lakers de Los Angeles et représentant des joueurs. Cette zone est effectivement connue pour ses nombreux parcs d'attraction, dont Disney World, et un choix d'hôtel très fourni. Cette solution permettrait de maintenir les joueurs dans une sorte de quarantaine et de limiter ainsi les risques de contagion au coronavirus.

Un système déj employé par d'autres ligues

Ce système n'aurait en outre rien d'original. Deux grandes ligues sportives états-uniennes l'emploient déj : la WWE (catch) et l'UFC (arts martiaux mixtes) qui ont organisé des événements en Floride, ces dernières semaines. Elles ont profité de la politique du gouverneur local, Ron DeSantis. Cet allié fidèle du président Donald Trump a fait du sports un « service essentiel » dans son Etat.

Nous vous recommandons