Birmanie: 200 manifestants encerclés par les forces de sécurité à  Rangoun, selon l’ONU

Par , publié le .

Actualité

Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme de l’ONU s’est inquiété lundi du sort de 200 manifestants, dont des femmes, encerclés par les forces de l’ordre birmanes à  Rangoun.
   « #Birmanie: nous sommes profondéments inquiets du sort de 200 manifestants pacifiques -y compris des femmes – qui ont été encerclés par les forces de sécurité à  Rangoun et risquent d’être arrêtés ou maltraités. Nous demandons instamment à  la police de leur permettre de partir en toute sécurité et sans représailles », ont tweeté les services de Michelle Bachelet.

 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut