Birmanie : Des réfugiés rohingyas réclament 150 milliards de dollars à  Facebook

Par , publié le .

Actualité

Depuis 2017, plus de 700 000 réfugiés rohingyas ont été contraints de quitter la Birmanie, leur pays d’origine, pour le Bangladesh. La faute à  une persécution historique qu’ils subissent depuis l’indépendance de la Birmanie et qui s’est accrue ces dernières années. 
Selon ces réfugiés, Facebook serait l’un des responsables de cette situation. Ils accusent la plateforme sociale d’avoir laissé se propager des messages de haine à  leur endroit. 
A cet effet, une plainte contre le réseau social a été déposée auprès d’un tribunal de Californie, informe l’AFP. Elle affirme que les algorithmes utilisés par le géant de la technologie ont favorisé la désinformation et des idéologies extrémistes qui se sont traduites par des actes violents dans le monde réel. 
«Facebook est comme un robot programmé avec une unique mission : se développer. La réalité indéniable est que la croissance de Facebook, nourrie par la haine, la division et la désinformation, a laissé dans son sillage des centaines de milliers de vies rohingyas dévastées», mentionne la plainte collective qui réclame par ailleurs un montant de 150 milliards de dollars.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)