Birmanie : La CIJ ordonne la protection des musulmans rohingya

La demande de protection en faveur des musulmans rohingyas adressée par la Gambie à la Cour internationale de justice a reçu un avis favorable de la cour.

En effet, les juges ont enjoint la Birmanie à prendre les mesures nécessaires visant à prévenir tout crime contre les Rohingyas qui sont sur son territoire. Ce, en faisant allusion aux meurtres, atteintes graves à l'intégrité physique et mentale, à la soumission des Rohingyas, à leur destruction physique, totale ou partielle.

Selon Jeanne Sulzer, responsable de la commission justice internationale d'Amnesty International France, «c'est une décision qui envoie un message très fort aux fonctionnaires» de la Birmanie. «Le message que le monde ne continuera pas à tolérer que des atrocités soient faites à l'égard des Rohingyas.(...)Aung San Suu Kyi, qui a tenté de minimiser la gravité des crimes, ne pourra plus aujourd'hui le faire», rapporte rfi.fr.

Nous vous recommandons