Blaise Gabriel Basse

L'enquête ouverte suite au suicide, avant-hier, au marché Sandaga, du policier Blaise Gabriel Basse, livre petit petit ses secrets. Même si, jusqu'ici, aucun détail n'a suinté concernant le mobile de son forfait, l'autopsie effectuée sur le corps a révélé, hier, que le jeune homme a rendu l'âme "des suites d'une hémorragie abondante dans la région de l'abdomen causée par un objet dur et pointu''. Blaise Gabriel Basse s'est, en effet, donné plusieurs coups de ciseaux au niveau du ventre et du cou, avant de rendre l'âme quelques minutes après.

Il laisse derrière lui 3 enfants et une veuve, selon un communiqué de la police nationale rendue publique. Dans la note, celle-ci se dit consternée par ce drame. "C'est avec consternation que nous avons constaté hier (Ndlr: avant-hier), 11 décembre 2019, la mort tragique de notre collègue Blaise Daby Gabriel Basse, né le 25 septembre 1981 Guédiawaye'', lit-on dans le document.

Agent de police stagiaire issu de la 44e promotion de l'Ecole nationale de police et de la formation permanente, Blaise Gabriel Basse a été affecté, depuis le 26 novembre 2019, la compagnie de circulation du Commissariat central de Dakar. L'enquête pour déterminer les causes de son suicide suit son cours. En attendant, les spéculations sur une santé mentale défaillante du jeune homme vont bon train.

Nous vous recommandons