Bolivie: Evo Morales poussé au second tour par le centriste Carlos Mesa
Le président sortant est sorti en tête du premier tour du scrutin présidentielle avec 45% des bulletins dépouillés, contre 38% pour son challenger, Carlos Mesa. Qu'il devra donc affronter lors d'un second tour inédit dans ce pays.

Les prédictions laissaient supposer une partie délicate pour Morales, chef de l'Etat depuis 2006. Elles se sont confirmées dimanche soir lorsque la présidente du Tribunal suprême électoral bolivien, Maria Eugenia Choque, a annoncé les résultats partiels (84% des bulletins dépouillés) : 45,28% contre 38,16%, vers 20h.

La règle en Bolivie est un peu particulière : le candidat est déclaré élu dès le premier tour lorsqu'il a atteint la majorité absolue ou bien 40% des voix avec dix points de plus que son poursuivant. Ce n'est pas le cas dans cette situation.

Seul Carlos Mesa, un journaliste de 66 ans qui fut déj président entre 2003 et 2005, semblait en mesure de faire trébucher le chef de l'Etat de 59 ans, jusqu'ici systématiquement élu dès le premier tour.

Nous vous recommandons