Bougazelli envoyé Rebeuss, Me El Hadji Diouf brise le silence

Le doyen des juges du tribunal de grandes instances de Dakar vient d'inculper Seydina Fall dit Bougazhelli et lui a décerné un mandat de dépôt. Il a été inculpé pour association de malfaiteurs, contrefaçon de billets de banque ayant cours légal, blanchiment de capitaux et corruption.

A suivre son avocat Me El Hadji Diouf, ce n'est que le début car Bougazelli bénéficie toujours de la présomption d'innocence. «C'est le début de la procédure d'instruction. Désormais le juge a pour charge d'approfondir, de mener une enquête pointue pour savoir si les faits visés existent. Parce que comme vous le savez, toute personne arrêtéeest présumée innocente jusqu' son jugement définitif, c' est ce qu'on appelle la présomption d'innocence».

Concernant les faits requis contre l'ex député, il y a également la corruption. Cependant, Me El Hadji Diouf botte en touche. «Ce qui est fondamental, c'est qu'il y'a l'histoire des faux billets, ce qui est plus important et tout tourne autour de cela. C'est ce qu'il faut retenir».

Cependant, les conseils de Bougazalli n'ont pas décliné leur stratégie de défense. Mais quand on leur pose la question «que risque votre client ?», la robe noire répond : » je n'en sais absolument rien».

Thioro Sakho

Nous vous recommandons