Notice: Trying to get property 'display_name' of non-object in /var/www/vhosts/sen360.sn/news.sen360.sn/wp-content/plugins/wordpress-seo/src/generators/schema/article.php on line 52

Boulogne-sur-Mer : deux chiens enfermés dans une voiture à  plus de 32°C libérés par la police

Par , publié le .

Actualité

Dimanche midi à  Boulogne-sur-Mer, des policiers sont intervenus pour libérer deux chiens enfermés dans une voiture. Celle-ci était garée en plein soleil. Les propriétaires des animaux devraient être verbalisés.

Dimanche midi à  Boulogne-sur-Mer, des policiers sont intervenus pour libérer deux chiens enfermés dans une voiture. Celle-ci était garée en plein soleil. Les propriétaires des animaux devraient être verbalisés.

La scène, forcément interpellante, a eu lieu le dimanche 14 aoà»t dernier à  la mi-journée. Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, des commerçants ont ainsi remarqué que deux chiens étaient enfermés dans une voiture, laquelle se trouvait garée en plein soleil. BFMTV.COM rapporte que l’alerte a alors été donnée. Ont été prévenus les forces de l’ordre ainsi que le service animalier Opale Capture.

ce moment de la journée, les températures avaient déjà  dépassé les 32°. Autant dire qu’il ne faisait pas bon rester dans un véhicule à  ce point exposé aux rayons du soleil. Pour permettre la libération des deux bêtes, les policiers n’ont eu d’autre choix que de casser une vitre.

Les deux chiens, qui n’auraient pas subi de dégâts particuliers, ont depuis été confiés à  la fourrière de Saint-Martin-Boulogne. Il est attendu, si ce n’est déjà  fait, qu’Opale Capture porte plainte. Concernant les propriétaires des animaux, ils devraient écoper de verbalisations ainsi que des frais de fourrière.

Pour rappel, il est interdit de laisser son animal dans une voiture, le site du ministère de l’Intérieur indiquant qu’il s’agit ici d’une maltraitance animale : «Toute personne qui élève, garde ou détient un animal et qui ne respecte pas ces obligations encourt une amende de 750 euros. La personne qui inflige, volontairement, sans nécessité, publiquement ou non, des mauvais traitements à  un animal, encourt également une amende de 750 euros.» D’o๠l’utilité d’alerter les autorités si l’on observe une situation de ce genre.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)