Bracelet électronique

Les députés sénégalais ont adopté, hier, deux projets de loi dont l'un consacre le placement sous surveillance électronique comme mode d'aménagement des peines et l'autre modifie le Code de procédure pénale et introduit l'assignation résidence avec surveillance électronique comme alternative la détention provisoire. L'information a été rapportée par l'Agence de presse sénégalaise (APS).

Notre source indique qu'en l'absence du garde des Sceaux, Me Malick Sall empêché, les projets de loi ont été défendus par le secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Justice, chargé des Droits humains et de la Promotion de la bonne gouvernance, Mamadou Sow.

Nous vous recommandons