Burkina: les putschistes accusent Damiba de « planifier une contre-offensive » depuis une « base française »

Par , publié le .

Actualité

Les militaires qui ont pris le pouvoir au Burkina Faso ont accusé samedi, dans une allocution télévisée, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, renversé la veille, de « planifier une contre-offensive », depuis une « base française », près de Ouagadougou.

« Cela fait suite à  notre ferme volonté d’aller vers d’autres partenaires prêts à  nous aider dans la lutte contre le terrorisme », ont-ils ajouté, lisant un communiqué signé du nouvel homme fort du Burkina, le capitaine Ibrahim Traoré.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)