Burundi : Saisie des biens d'opposants exilés ou emprisonnés

La justice burundaise a annoncé « la saisie des biens meubles et immeubles se trouvant sur le territoire » appartenant à 32 personnalités civiles et militaires. La liste est essentiellement constituée de plusieurs activistes appartenant à la société civile, des opposants en exil et des militaires arrêtés lors de la tentative de putsch des 13 et 14 mai 2015.

Vital Nshimirimana, l'une des personnes visées a dénoncé la mesure sur son compte Twitter. «Pierre Nkurunziza et ses sbires continuent la persécution des opposants au troisième mandat en saisissant leurs biens». Ceci est une décision qui «ridiculise encore une fois la justice burundaise», rapporte africanews.

Nous vous recommandons

Actualité

Débat.Sadio Mané a t-il perdu le Ballon D'or?

Seneweb

Actualité

Thierno Bocoum soutient Guy Marius

Leral