Campagne médiatique en faveur d’un candidat: Le Cnra met en demeure Dande Maayo Fm

Par , publié le .

Actualité

Dande Maayo Fm est le premier médias à  être sanctionné par le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) pendant cette campagne. Pour avoir visiblement pris parti pour un candidat, la radio communautaire a écopé d’une sanction. Le Cnra informe avoir été saisi «à  plusieurs reprises de pratiques de la radio Dande Maayo Fm consistant, dans le cadre de la campagne électorale des élections territoriales du 23 janvier 2022, à  prendre parti pour un camp en violation totale des textes régissant les radios communautaires ».  
Des pratiques qui entrent en porte-à -faux avec l’article 18 du cahier des charges qui régit les radios communautaires et qui dispose: « la radio communautaire ne peut diffuser des informations, messages ou débats à  caractère politique ». Mais aussi elle viole le code électoral qui dit clairement que «les médias qui traitent des élections territoriales sont tenus au respect rigoureux des règles d’équité et d’équilibre dans le traitement des activités des candidats ou listes de candidats ».
Par conséquent, et conformément aux dispositions précitées, le Cnra «met en demeure la radio Dande Maayo Fm de mettre un terme définitif à  de pareils manquements et de se conformer strictement à  son Cahier des charges ». 
Le régulateur souligne: «le non-respect de cette mise en demeure expose la radio aux sanctions prévues par la loi qui peuvent aller de l’amende à  la suspension des programmes de la radio voire au retrait pur et simple de l’autorisation de diffusion ».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)