Caricature/Frapp

Un Sénégalais arrêté, pour avoir partagé les caricatures de Leuz Galsen. C'est arrivé Lamine Guèye Ndiaye interpellé puis déféré Rebeuss pour ""diffusion d'images contraires aux bonnes moeurs''. C'est ce que dénonce le mouvement Frapp/France Dégage dans un communiqué. ""Notre camarade est victime d'un acharnement, pour avoir tout simplement partagé des caricatures sur les réseaux sociaux, dans le cadre de la lutte contre le vol du pétrole du peuple sénégalais.

Mais également pour tenter d'intimider tous les autres Sénégalais qui partagent les caricatures de Leuz Galsen qui est activement recherché par l'Etat néocolonial'', a dit le mouvement dans un communiqué partagé hier. Il sera jugé le mardi 18 juin aux flagrants délits du tribunal hors classe de Dakar, la salle 1, 8 h.

Frapp estime qu'il est tout simplement scandaleux de laisser libres des criminels économiques et de jeter en prison ceux qui les dénoncent. Lamine Guèye Ndiaye est aussi sanctionné par le procureur pour son appartenance au mouvement Frapp France/Dégage auquel on ne pardonne pas, notamment d'avoir déposé, le 12 juin 2019, une plainte contre Franck Timis et Aliou Sall auprès du procureur spécial près la Crei.

Nous vous recommandons