Casamance : Des repris de justice sèment la terreur Sindian
"La zone de Sindian reste la proie d'agresseurs repris de justice qui profitent de l'absence de brigade de gendarmerie pour dépouiller les populations et semer la terreur. Une insécurité aggravée par la présence des mines antipersonnels dont les victimes sont de plus en plus nombreuses", rapporte Les Echos dans sa parution de ce lundi.

Nous vous recommandons

Actualité

Un sentiment ambivalent

Enqueteplus

Actualité

Kolda : Un déficient mental se donne la mort par pendaison

Leral