Casamance : le CMS s'active dans le financement

En tournée dans le sud du Sénégal notamment dans la Casamance naturelle, le Directeur Général des Crédits Mutuelle du Sénégal, Amadou Jean Jacques Diop au côté de la délégation générale l'Entrepreneuriat Rapide des femmes et jeunes se dit être déterminé accompagner les acteurs de l'économie solidaire et du développement durable en général mais le monde paysan en particulier.

Selon le patron national des crédits mutuels du Sénégal, « nous sommes aujourd'hui présents aux côté de la DER en Casamance pour accompagner ce que nous avons fait depuis quelques temps. C'est--dire, accompagner les activités économiques de la région. Cette année, nous avons décidé d'accompagner un peu plus fortement, les producteurs, les transformateurs, les exportateurs de la filière d'anacarde travers une convention signée avec la DER; donc le crédit mutuel octroie un accompagnement de l'ordre de 2,4 milliards de francs ces acteurs du secteur.

Nous représentons l'ordre de 25% du volume de financement mobilisé dans cette filière. Egalement, nous avons signé une autre convention avec la DER et le Ministère de l'Agriculture travers qui lequel le CMS s'engage financer la campagne agricole hauteur de 7,5 milliards. Ce financement est un financement additionnel qui s'ajoute sur le financement traditionnel qu'on injecte jusqu' présent dans ce secteur. Tout ceci, c'est pour vous dire que le crédit mutuel s'inscrive dans sa mission d'entreprise citoyenne. L'entreprise qui accompagne l'Etat et sa population en ces périodes de crises pour sécuriser et accompagner un certains nombres de secteurs prioritaires notamment l'Agriculture», a souligné Amadou Jean Jacques Diop, Directeur générale des crédits mutuel du Sénégal.

Pour terminer, le banquier se dit être assuré par l'action du chef de l'Etat et de la DER en vers le monde paysan, notamment les agriculteurs et les acteurs de la filière d'anacarde. «Nous avons reconnu que l'Etat est en train de faire beaucoup d'efforts surtout avec la DER, alors nous aussi, nous sommes tenus de répondre notre devoir de responsabilités sociétale d'entreprise, comme nous l'avions toujours fait. Mais pour ces financements, nous faisons en sorte que les différents acteurs de l'Agriculture puissent trouver dans le crédit un acteur pour les accompagner réaliser leurs programmes», a conclu Ziguinchor, le DG du Crédit Mutuel du Sénégal, en présence de la DER, du ministre de l'Agriculture et du ministre du commerce et des PME.

Pape Ibrahima Diassy/Sénégal7

Nous vous recommandons