Christophe Castaner magnifie la coopération sécuritaire entre les deux pays
Dakar, 21 mai (APS) - La coopération sécuritaire entre la France et le Sénégal, "respectueuse'' et basée sur la ''confiance'', doit se renforcer pour l'intérêt des populations des deux pays, a indiqué mardi Dakar le ministre français de l'Intérieur, Christophe Castaner.

"Cette coopération est respectueuse, faite de la confiance, la confiance du savoir-faire ici des forces de sécurité intérieure qui travaillent depuis longtemps avec la France", a-t-il déclaré au terme d'une visite de 48 heures qu'il vient de boucler au Sénégal.
Arrivé lundi dans l'après-midi Dakar, le ministre de l'Intérieur français a eu une séance de travail avec son homologue sénégalais. Il a ensuite été reçu en audience par le président Macky Sall.
Mardi, Christophe Castaner a remis du matériel roulant la Brigade nationale des sapeurs-pompiers, avant une séance de travail avec le Haut commandement de la Gendarmerie nationale, suivie d'une visite la Direction de lutte contre le trafic illicite de migrants au Sénégal.
"Il est important que la France puisse maintenir sa disponibilité, son engagement financier, matériel'' l'égard du Sénégal, suivant une perspective de coopération impliquant également un "transfert de bonnes pratiques et d'expériences", a souligné Christophe Castaner.
Dans ce cadre, il dit poursuivre de concert avec son collègue sénégalais Aly Ngouille Ndiaye "une seule ambition", celle de "faire en sorte que la coopération se renforce pour l'intérêt des Sénégalais et des Français".
Le ministre français de l'Intérieur a indiqué avoir eu "des échanges fructueux et intéressants avec les autorités sénégalaises" au cours de sa visite.
"J'ai beaucoup appris de ce qui se passe en matière de sécurité (?). La lutte contre le terrorisme, si elle n'est pas menaçante ici au Sénégal, est présente'', a-t-il dit.
Cette lutte "est présente au niveau régional. Nous savons sur ce sujet qu'il nous faut être vigilants pour mobiliser acteurs et partenaires", a suggéré le ministre français de l'Intérieur.
Selon lui, dans le cadre de la lutte contre la criminalité et le trafic d'êtres humains, la coopération entre la France et le Sénégal "est forte et les intérêts sont communs".
"Au-del de nos intérêts, la lutte contre la misère humaine, la lutte [pour] l'humanité que nous représentons, doit nous mobiliser chaque instant (..)'', a-t-il relevé.
"Nous avons décidé d'améliorer les modalités d'échanges, de pratique, de lutte contre les trafics autant de sujets'' sur lesquels nous coopérons "main dans la main avec le Sénégal", a souligné Christophe Castaner.

Nous vous recommandons