«Climat», l’alerte du Sénégalais Omar Pène face au changement climatique

Par , publié le .

Actualité

Dans son nouvel album Climat, sorti ce mois-ci, le « baobab de la musique sénégalaise » Omar Pène, âgé de 65 ans et leader du mythique groupe Super Diamono, alerte sur les menaces liées au réchauffement climatique.
 
Omar Pène est de retour, huit ans après son dernier album. Le temps de se remettre d’une maladie, de se reposer et de retrouver sa voix pour « interpeller » face aux répercussions des changements climatiques.
« Dans la région Nord, à  Saint-Louis, l’océan est en train d’avancer jusqu’à  récupérer certaines habitations. Nous, les Africains, les pays beaucoup plus démunis, peut-être que nous serons les plus impactés. Il faut donc que les gens prennent conscience ».
Climat est composé de neuf titres enregistrés en France, dont un aborde un autre thème d’actualité : la question du terrorisme. « J’ai pris comme exemple ce qui se passe dans la sous-région. On pourrait même dire que le terrorisme est à  notre porte. C’est pour cela que j’interpelle : il ne faut jamais penser que cela n’arrive qu’aux autres et, éventuellement, essayer de sensibiliser les jeunes, mais aussi leur trouver certaines occupations pour qu’ils ne puissent pas devenir des cibles faciles ».
 
Un album dans la continuité. Mais Omar Pène fait aussi le lien entre les générations en invitant le rappeur sénégalais Faada Freddy sur le titre Lu Tax.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)