Commerçants »“ indépendants : StancerPay, la nouvelle solution de paiements de Xavier Niel (Free)

Par , publié le .

Actualité

La société Illiad de Xavier Niel met sur le marché avec ‘Stancer’ une nouvelle solution de paiement pour commerçants et les petites entreprises.

La société Illiad de Xavier Niel met sur le marché avec ‘Stancer’ une nouvelle solution de paiement pour commerçants et les petites entreprises.

Elle sera à  bas coà»t.Hier, le patron de Free, Xavier Niel, a officialisé le lancement de Stancer sa nouvelle solution de paiements en direction des commerçants, des petites entreprises et des indépendants.

Avec Stancerpay, Xavier Niel met un pied dans le secteur financier. Stancer est née alors que le groupe en avait marre de payer des frais démesurés pour pouvoir encaisser ses abonnés, comme cela est précisé dans le communiqué de presse du groupe : «Chez Iliad, on en avait marre de payer des frais exorbitants pour pouvoir encaisser nos abonnés. C’est comme ça qu’est né Stancer«, a confirmé Xavier Niel.

Au départ, StancerPay a été pensé pour Free : «Cette solution de paiement (physique et à  distance), nous l’avions d’abord créée pour nous, et aujourd’hui, après l’avoir testée et peaufinée pendant plusieurs années, nous voulons simplifier la vie d’autres professionnels avec une offre deux à  trois fois moins chère que la concurrence«. Notez que Stancer n’est pas une banque, mais un prestataire de paiements.

Pour se servir de Stancer, le commerçant doit s’inscrire sur le site afin d’obtenir une interface de programmation (API) à  intégrer à  son site web pour permettre les paiements en ligne avec StancerPay. La solution de paiement fournit également un lien de paiement pour l’encaissement à  distance (SMS, e-mail, QR Code ou réseaux sociaux). Le commerçant recevra également un terminal de paiement équipé d’une carte Free Mobile pour les paiement en magasin ou en itinérance. Ce dernier est gratuit pour un minimum de 150 transactions par mois et facturé 15’‚¬/mois si ce critère n’est pas atteint.

 

 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)